Monde

France : 2022, la pire année en matière de retards d’avion

Par LeSiteinfo avec MAP

En France, l’année 2022 est la pire en matière de retards d’avions sur ces dix dernières années, selon un rapport de l’Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST) publié mardi.

« Quel que soit le type de vols (intérieur, moyen-courrier et long-courrier), 2022 représente le taux de retard le plus élevé de ces dix dernières années (période 2013-2022) », d’après ce rapport, relayé par la presse de l’hexagone.

Ainsi, 19,6% des vols intérieurs ont connu des retards l’année dernière, un taux qui monte à 28,1% pour les moyen-courriers et 28,4% pour les long-courriers.

Le rapport attribue ces retards à un « manque de personnel qui a affecté en premier lieu les compagnies aériennes » et « les difficultés rencontrées par les aéroports pour anticiper la reprise du trafic ».

Selon l’AQST, pour les vols intérieurs et moyen-courriers, le retard moyen est en hausse par rapport à 2019, s’établissant à environ 46 minutes, alors pour les vols long-courriers, le retard moyen est en baisse, s’établissant à environ 51 minutes.

Par ailleurs, la Fédération Nationale des Métiers de l’Aviation (FNAM) a souligné que l’été dernier a été marqué par de « bonnes performances opérationnelles (passage des frontières et de la sûreté et traitement des bagages) dans les aéroports, malgré une activité se rapprochant de 95% des niveaux de 2019 pour le hub de Roissy Charles de Gaulle ».

Et reconnaît que des «problèmes de ponctualité» persistent, surtout du fait d’une performance «encore insuffisante du contrôle du trafic aérien».

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp

Permis de conduire: ce qui va changer à partir de mars (VIDEO)











Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page