Sport

Transferts de joueurs arabes : les clubs marocains touchent le gros lot

Par LeSiteinfo avec MAP

Les clubs de football marocains ont engrangé des bénéfices de plus de 32 millions de dollars sur le marché des transferts des joueurs lors des cinq dernières années, dont 7,6 millions de dollars en 2023, ce qui les place en 1ère position à l’échelle arabe, selon le rapport « Mercato Al Sharq 2023 » qui inclut des données relatives au marché des transferts dans les pays arabes.

Selon le rapport, les clubs tunisiens, algériens, irakiens et jordaniens ont réalisé également des bénéficies de la vente de leurs joueurs lors de la période 2019-2023, tandis que les clubs égyptiens n’ont enregistré des bénéficies qu’en 2022 et 2023.

Les revenus des clubs arabes grâce à la vente des joueurs se sont élevés à 220 millions de dollars lors de la période 2019-2023, note la même source, relevant que les clubs arabes ont tiré parti de la forte présence de l’Arabie Saoudite sur le marché des transferts. Les bénéficies réalisés par ces clubs grâce à la vente des contrats de leur joueurs à l’étranger ont augmenté de 41% en 2023, soit 50,7 millions de dollars, contre 36 millions de dollars en 2022.

Pour ce qui est des dépenses nettes des clubs saoudiens sur le marché des transferts, elles se sont élevés à près de 1,22 milliard de dollars lors de la période 2019-2023, dont 953 millions de dollars en 2023. Les clubs qataris sont les deuxièmes à l’échelle arabe en termes de dépenses nettes (307 millions de dollars) au cours des 5 dernières années, suivis des clubs émiratis, égyptiens et libyens.


Il est à noter que le rapport « Mercato Al Sharq 2023 » repose sur des données tirées de rapports officiels de la Fédération Internationale de Football (FIFA).

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page