Monde

Incroyable canicule au Brésil : 58,5°C à Rio de Janeiro

Par LeSiteinfo avec MAP

Les autorités brésiliennes ont fait état d’une vague de chaleur inédite qui sévit depuis plusieurs jours dans la plupart des régions du pays, avec des températures étouffantes à Rio de Janeiro, où le mercure a marqué un niveau record de 58,5 degrés Celsius.

Selon les médias locaux, les autorités ont placé en état d’alerte 15 États du sud-est, du centre-ouest et une partie du nord du pays, outre la capitale Brasilia, à cause de cette vague de chaleur extrême.

Les mêmes sources expliquent que même si le thermomètre indiquait 39 degrés, la sensation de chaleur à Rio de Janeiro a atteint 58,5 degrés, exacerbée par un taux d’humidité élevé.

« Il s’agit de la sensation de température la plus élevée depuis le début de la série statistique » en 2014, dépassant les niveaux enregistrés en février dernier, lorsque la température avait atteint 58 degrés Celsius, font observer les mêmes sources.

Les températures inhabituellement élevées ont porté, le week-end dernier, la consommation d’énergie à un nouveau record, notamment en raison d’une utilisation excessive des dispositifs de climatisation.

Le phénomène climatique « El Nino » soumet le Brésil à des conditions météorologiques extrêmes, avec une sécheresse historique qui a affecté le débit des rivières de la région amazonienne et entraîné de fortes pluies accompagnées d’ouragans dans la région du sud.

Par ailleurs, les incendies provoqués principalement par l’activité humaine dans le Pantanal, la plus grande zone humide du monde, ont été exacerbés par une sécheresse exceptionnelle.



Traité d’«hautain» par Fati Jamali, Hakim Ziyech répond











Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page