Monde

Nouvelles révélations sur la Covid-19

Par LeSiteinfo avec MAP

Les personnes vivant avec un Covid long sont trois fois plus exposées à des lésions des principaux organes tels que les poumons, le cerveau et les reins, selon une nouvelle étude publiée, samedi, dans la revue médicale britannique, The Lancet.

L’étude a porté sur 259 patients qui ont été admis à l’hôpital parce qu’ils avaient contracté le virus. Cinq mois après leur sortie, les examens IRM de leurs principaux organes ont révélé des différences significatives par rapport à un groupe de 52 personnes n’ayant jamais contracté le coronavirus.

Les personnes vivant avec de longs symptômes du Covid-19 ont un risque supérieur de subir des lésions organiques, a indiqué Betty Raman, professeure à l’Université d’Oxford et membre principal de l’équipe de recherche.

« L’âge du patient, la gravité de la maladie causée par le coronavirus et le fait d’avoir souffert ou non d’autres maladies en même temps sont autant de facteurs qui jouent un rôle important dans l’apparition de lésions de ces organes importants du corps », a-t-elle expliqué.

L’impact le plus important a été observé au niveau des poumons, où les scanners présentaient 14 fois plus d’anomalies, relève l’étude.

Les IRM avaient également trois fois plus de chance de révéler des anomalies dans le cerveau et deux fois plus dans les reins chez les personnes ayant eu un Covid sévère. Aucune différence significative n’a été constatée en ce qui concerne la santé du cœur ou du foie.

S.L.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page