Maroc

Hicham Dguig : « ce sacre continental est le fruit d’un travail intense et constant »

Par LeSiteinfo avec MAP

« Le troisième sacre continental consécutif de l’équipe nationale de futsal est le fruit d’un travail intense et constant », a affirmé, dimanche à Rabat, le sélectionneur national, Hicham Dguig.

S’exprimant en conférence de presse d’après la finale de la Coupe d’Afrique des nations de futsal (Maroc-2024) remportée par le Maroc face à l’Angola, Hicham Dguig a expliqué que « se maintenir en tête du futsal africain et participer à la Coupe du monde depuis 2012 n’est pas chose aisée et cela démontre qu’il y a un travail de fonds pour développer et renouveler cette discipline. Rester au top est difficile et nécessite un travail constant ».

« Cette compétition a été une très bonne préparation pour la prochaine Coupe du monde et cette édition nous a montré que rien n’est facile ou acquis. De grands efforts ont été entrepris pour arriver à ce résultat, avec des entraînements intenses et un travail qui s’effectue également hors dates de la FIFA  » , a-t-il noté, ajoutant que « nous sommes toujours les premiers à mettre sous pression nos adversaires et c’est grâce également à beaucoup de stages et de matchs amicaux internationaux. Les efforts entrepris au niveau de la sélection nationale de futsal sont énormes pour maintenir notre leadership  » .

« Nous sommes très satisfaits de ce troisième sacre consécutif que nous dédions à SM le Roi Mohammed VI qui mène une politique clairvoyante dans le domaine du sport en général. Le joueur marocain est talentueux et il bénéficie d’infrastructures de haut rang pour montrer son talent », s’est-il réjoui, relevant que « nous sommes leaders dans cette discipline au niveau africain et arabe et nous jouons au niveau international et c’est le fruit d’une politique sage de SM le Roi Mohammed VI et de l’engagement de la Fédération royale marocaine de football ».

Selon Hicham Dguig, « le futsal a gagné ses lettres de noblesse dans le monde entier et devenu populaire à l’instar du football », soulignant que cette CAN constitue la base pour bien préparer la Coupe du monde.

Commentant le match de la finale, le sélectionneur national a fait remarquer que « l’Angola a été au top de son niveau et il ne faut pas oublier qu’il s’est également qualifié à la prochaine Coupe du monde », notant qu’ »encaisser un seul but face à cette équipe démontre que notre système défensif a bien fonctionné. Je pense que la logique a été respectée lors de cette édition de la CAN ».

Le sélectionneur de l’Angola, Marcos Antunes a de son côté relevé que « nous avons essayé de créer des difficultés au Maroc, mais c’est difficile de jouer contre cette équipe, mais je pense que nous avons donné une belle image de l’équipe de l’Angola et de ses capacités et c’est le plus important pour moi en tant que sélectionneur ».

« Le Maroc a été meilleur que le match d’ouverture avec un très bon système de jeu qui nous a créé des difficultés pour percer  » , a-t-il dit, expliquant qu’ »après le deuxième but, nous avons perdu notre fil de jeu, et le troisième but a anéanti nos chances de revenir au score ».

« En seconde période nous avons apporté des corrections en prenant plus de risque sans résultat », a-t-il déploré, ajoutant que « l’équipe nationale du Maroc regorge de joueurs talentueux, mais je suis fier de mes joueurs qui ont présenté une très bonne prestation et ont côtoyé les meilleurs joueurs du continent africain et du monde ».

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page