Maroc

Aide sociale: le versement de la première tranche se poursuit

Par LeSiteinfo avec MAP

Le versement de la première tranche de l’aide sociale directe aux familles en situation de précarité, qui a débuté fin décembre 2023, se poursuit avec une grande dynamique dans l’ensemble des régions du Royaume et concerne environ un million de familles, soit près de 3,5 millions de Marocains, répondant au seuil d’éligibilité requis du Registre social unifié (RSU).

Le programme d’aide sociale directe intervient en exécution des Hautes directives royales visant à asseoir un système solide qui assure la protection sociale à de larges franges de citoyens.

Cette opération connaît une forte affluence des familles concernées dans les différentes préfectures et provinces, à la faveur des mesures et procédures techniques, administratives et logistiques prises aux niveaux central et local, auxquelles adhèrent les différents secteurs concernés par la mise en œuvre de ce projet Royal qui constitue l’un des piliers de l’État social.

Dans le cadre du versement de la première tranche de l’aide sociale directe, de nombreux citoyens ont reçu un sms les informant de la possibilité de bénéficier du montant d’aide qui leur est consacré, afin d’assurer la protection contre les risques liés à l’enfance ou au vieillissement, ainsi que le soutien au pouvoir d’achat.

Les témoignages des citoyens bénéficiaires de cette initiative Royale ont été unanimes quant à son importance et son impact fort sur leur quotidien, saluant hautement les conditions générales dans lesquelles se déroule cette opération, marquées par une organisation efficace et fluide.

Afin que ce programme atteigne les objectifs escomptés, les autorités publiques ont veillé à interagir avec l’ensemble des préoccupations des citoyens relatives au programme d’aide sociale directe.

Le chef du service Protection sociale à la préfecture d’arrondissement de Ben Msik à Casablanca, Abdelmajid Chaouq, a, dans ce sens, indiqué que les citoyens désirant bénéficier de cette aide sont accompagnés par ordre de priorité.

Cette aide peut être considérée comme un revenu pour ces familles, dont le but est d’améliorer leurs conditions de vie, a-t-il ajouté.

Pour sa part, le chef du service Protection sociale à la préfecture de la province de Berkane, Khalid Hadri, a souligné qu’une commission provinciale de veille a été créée dans le but d’inscrire les citoyens au RSU, notant que cette opération se poursuit au niveau national.

Cette commission, a-t-il poursuivi, veille à assurer les moyens logistiques et l’expertise technique et juridique, outre l’accompagnement des citoyens désirant bénéficier de l’aide sociale directe.

Le régime d’aide sociale directe, qui intervient en application des Hautes orientations royales contenues dans le discours du roi Mohammed VI adressé au Parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 3ème année législative de la 11ème Législature, est un programme national qui vise à améliorer les conditions de vie des familles ayant des enfants en âge scolaire ou en situation de vulnérabilité, et qui ne bénéficient actuellement d’aucune compensation familiale conformément aux textes législatifs et réglementaires en vigueur, dans le but de soutenir leur pouvoir d’achat.

Ce régime cible des millions de familles ne bénéficiant pas d’allocations familiales, en particulier celles ayant des enfants de moins de 21 ans, ainsi que les familles sans enfants ou ayant des enfants de plus de 21 ans et qui sont en situation vulnérable.

Mobilisant un budget annuel qui passera de 25 milliards de dirhams (MMDH) en 2024 à 29 MMDH en 2026, ce programme va contribuer, notamment à la mise en œuvre du « revenu de dignité pour les personnes âgées », des « allocations familiales à tous les ménages » et du « soutien à vie aux personnes en situation de handicap ».

Afin de cibler les familles bénéficiaires, le RSU sera adopté en tant que mécanisme permettant l’évaluation du niveau de vie des familles, au lieu de prendre en compte le revenu familial.

L’octroi de l’aide mensuelle reste lié, essentiellement, à l’inscription au RSU qui permet d’identifier d’une manière efficace les familles pauvres et vulnérables dans toutes les régions du Royaume, aussi bien au niveau des zones urbaines, rurales ou montagneuses.

S.L

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page