Maroc

État social : les projets gouvernementaux pour l’année 2024

Le gouvernement poursuivra, en 2024, son action pour le renforcement des mesures visant à faire face aux répercussions conjoncturelles, la consolidation des piliers de l’État social et la mise en œuvre des réformes structurelles, outre la promotion de la résilience des finances publiques, a affirmé, jeudi à Rabat, le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Ce dernier qui s’exprimait à l’ouverture des travaux du Conseil de gouvernement, a indiqué que des chantiers d’envergure figurent au programme de cette rentrée politique, dont le renforcement de la souveraineté hydrique et alimentaire, ainsi que la promotion des investissements en vue de créer des emplois et de rendre effective l' »Offre Maroc » dans le domaine de l’hydrogène vert.

Le gouvernement s’emploie également à élaborer une nouvelle approche dédiée au soutien direct aux familles souhaitant acquérir une résidence principale et à poursuivre la mise en œuvre du chantier royal de la protection sociale, a-t-il ajouté. Dans le cadre de ce chantier, le programme des allocations sociales sera lancé avant la fin de l’année en cours, sur la base du registre social unifié, qui constitue le mécanisme le plus efficace en matière de ciblage des ménages pauvres et démunis, a-t-il précisé.

Dans ce sens, M. Akhannouch a exhorté les différents départements ministériels et instances gouvernementales à multiplier les efforts déployés en vue de mettre en œuvre les différentes politiques publiques engagées par le gouvernement.

Il a également appelé les membres du gouvernement à accorder la priorité aux projets faisant l’objet des Hautes instructions royales et qui s’inscrivent dans le cadre des accords signés devant Sa Majesté le Roi.

S’agissant de la mise en œuvre des grandes réformes, il a affirmé que le gouvernement s’applique à implémenter des politiques publiques ambitieuses au niveau des secteurs sociaux prioritaires, en l’occurrence l’enseignement, la santé et l’emploi.

Il a, par ailleurs, relevé que le gouvernement a œuvré, depuis son installation, dans un contexte international marqué par la récurrence des crises et l’escalade des tensions géopolitiques, soulignant que le Royaume est parvenu, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi, à faire face à ces pressions et à gérer les crises complexes, en limitant les répercussions et en atténuant les retombées directes sur l’économie nationale et le niveau de vie des citoyens.

Akhannouch a mis en exergue les Hautes directives royales contenues dans le discours de la Fête du Trône qu’il a qualifiées de « boussole pour l’action gouvernementale », à l’image de la note d’orientation pour l’élaboration du budget de 2024, dont les grandes lignes reflètent le sérieux de l’Exécutif.

Saluant le plein engagement de son Cabinet pour l’exécution des Hautes orientations royales et du programme gouvernemental au cours des deux dernières années, le Chef du gouvernement a appelé à faire montre de célérité et d’efficacité dans la réalisation des différents chantiers programmés pour les prochaines années, afin d’être à la hauteur de la confiance de Sa Majesté le Roi et des attentes des Marocains.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page