Maroc

Maroc : la lutte contre la tuberculose avance bien

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, le ministère de la Santé et de la Protection sociale a organisé une rencontre nationale autour de la tuberculose. Il a aussi lancé un projet de formation continue, à distance, au profit de 25000 médecins, infirmiers et cadres sanitaires exerçant déjà dans le domaine de lutte contre la tuberculose

Un communiqué du Département de Khalid Ait Taleb, publié ce vendredi 24 mars, a affirmé qu’à l’instar de la communauté internationale, le MSPS célèbre la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, sous le slogan: « Oui! Nous pouvons mettre fin à la tuberculose ».

La rencontre nationale prévue dans ce sens a pour objectif la communication, la sensibilisation et la mobilisation de tous les intervenants dans le domaine de la lutte contre la tuberculose. Le but étant d’œuvrer à l’exécution des engagements du congrès de haut niveau des Nations Unis tenu en septembre 2018 et qui vise à mettre fin à la tuberculose.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de cas contaminés, au niveau mondial, avait atteint les 10,6 millions en 2021, ce qui signifie 30.000 nouveaux cas chaque jour, et 1,6 million de décès. Ce dernier chiffre prouve que la tuberculose est parmi les maladies les plus mortelles dans le monde.

Quant à la situation épidémiologique au Maroc, elle connaît une nette amélioration, malgré l’impact de la pandémie de la covid-19. Ainsi, l’on a constaté la réduction des cas contaminés et celle du nombre de décès, conformément aux résultats du plus récent rapport de l’OMS.

L’on a également enregistré le renforcement de la détection des cas à 5% au niveau national, par rapport à l’année 2020, Ce qui explique le nombre de cas notifiés. De surcroît, l’on a noté la progression du taux de succès thérapeutique à plus de 90%, objectif inscrit dans le Plan stratégique national.

En ce qui concerne le nombre de cas enregistrés, le MSPS a fait état de 30355 nouveaux cas notifiés et mis sous traitement, en 2022, dont 86% se concentrent dans les régions de Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Fès-Meknès, Marrakech-Safi et Souss-Massa.

Cependant, malgré tout cela, le Maroc se trouve toujours face à de nombreux défis qu’il se doit de relever, dont les plus importants sont la baisse annuelle insuffisante de l’incidence de 1% et la coordination concernant les déterminants socioéconomiques de la tuberculose, dans un cadre participatif des secteurs ministériels concernés, des collectivités territoriales, des secteurs publics et privés et de la société civile.

Et afin de mettre fin à la tuberculose et renforcer la riposte nationale à cette maladie, le MSPS met en œuvre une évolution complète du Plan stratégique national 2021-2023 et la préparation du Plan stratégique national 2024-2030.

Larbi Alaoui

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Pluies intenses et coups de tonnerre à Marrakech (Vidéo)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page