En ContinuMaroc

Une enseignante de Ouarzazate tacle le prof qui a été agressé

L’affaire de l’agression du professeur de Ouarzazate continue de faire couler beaucoup d’encre dans le pays. Récemment, des professeurs de différents établissements au Maroc ont tenu à témoigner leur inconditionnel soutient à leurs confrères.

À Ouarzazate, les professeurs de l’établissement concerné par ce scandale ont également communiqué leur soutien à leur collègue… Sauf une.

Laaziza

Elle a choisi de prendre partie pour le jeune élève, accusé d’agression sur son professeur et qui risque gros, malgré le fait qu’il soit mineur.

Laziza

Quitte à se faire des ennemis dans le corps de l’Education Nationale, l’enseignante du jeune élève a décidé de le défendre aux yeux de tous: « Il fait partie de mes élèves studieux, je connais sa famille et je sais combien elle (la famille) a souffert pour son éducation ».

Dans une vidéo, le père du jeune garçon sollicitait l’aide de l’opinion publique pour soutenir son enfant désormais poursuivi en justice pour coups et blessures et atteinte à fonctionnaire pendant l’exercice de ses fonctions.

D’autres vidéos montrent des témoignages de soutien au jeune garçon, de la part de ses amis de classe. Les élèves, témoins de la scène, ont déclaré que le professeur en question avait « mordu » son élève, avant de « traiter sa mère et son père de tous les noms »

Mais de l’autre coté de la barrière, se trouvent des professeurs de l’Education Nationale, prêt à faire grève pour « soutenir le professeur », mais aussi dénoncer leurs conditions de travail et « les risques qu’ils encourent tous les jours, en classe ». Grève prévue pour jeudi 9 novembre, dans des établissements du pays.

Khouloud K.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Pluies intenses et coups de tonnerre à Marrakech (Vidéo)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page