Sport

Tanger: un circuit automobile dans le pipe

La ville du détroit va bientôt se doter d’un circuit automobile destiné aux amateurs et aux industriels du secteur automobile. Son objectif est de contribuer au rayonnement international de Tanger, tout en sensibilisant à la sécurité routière, rapportent nos partenaires LesECO.ma

Un circuit automobile est en gestation à Tanger. Il s’agit d’un projet d’une valeur de plus de 25 MDH, qui entend promouvoir les courses automobiles, tout en contribuant à sensibiliser les usagers à la sécurité routière. Le circuit s’étend sur plusieurs hectares et devrait être implanté dans les environs de la ville de Tanger.

«Les discussions sont en cours avec les autorités locales et les partenaires afin de déterminer l’emplacement exact du projet», fait savoir son promoteur Yann Moreau.

La phase de réalisation, une fois entamée, devrait s’étaler sur moins d’une année et permettre ainsi l’entrée en service de ce site, qui entend, selon ses initiateurs, «contribuer au renforcement du rayonnement de la ville du détroit dans le pourtour méditerranéen». Le Circuit de Tanger est principalement destiné aux amateurs de l’automobile au Maroc, aux industriels de l’écosystème automobile et au grand public. Le circuit entend attirer chaque année entre 15.000 et 25.000 visiteurs.«A l’heure où l’automobile est devenue le premier secteur exportateur au Maroc, le Circuit de Tanger vient valoriser davantage les activités automobiles, en renforçant son impact et sa visibilité sur le plan national et international», indique Yann Moreau.

Ainsi, il sera possible d’y effectuer des présentations de nouveaux modèles de véhicules, des baptêmes de piste, ou encore des compétitions entre marques et constructeurs automobiles. «Pour le grand public, en plus des amateurs qui désirent venir tester leurs véhicules avec des courses, notre objectif est de sensibiliser les écoles sur la sécurité routière.

Ainsi, des dispositifs spéciaux sont destinés aux enfants afin de les éduquer, dès le bas âge, au respect de la sécurité routière», poursuit notre interlocuteur. Écologique, ce circuit entend attirer au Maroc des compétitions de portée internationale dans le secteur de l’automobile, en contribuant à la dynamique touristique des destinations du Nord du Maroc. Sur un aspect purement environnemental, le circuit met l’accent sur l’écologie, en faisant aussi une part belle aux énergies propres. «Aussi bien dans son fonctionnement que dans le dispositif destiné aux professionnels, les énergies propres sont érigées en priorité pour ce circuit, tout en accompagnant bien évidemment la transition énergétique», relève-t-on auprès du Circuit de Tanger.

« La région de Tanger devient le deuxième pôle économique du Maroc, notamment avec l’élan donné par le port Tanger Med et l’industrie automobile. Sa position géographique à deux heures de Casablanca et à une heure de Rabat, mais surtout à moins d’une heure des côtes espagnoles par ferry, donne du potentiel à cette ville en développement. Tanger est donc une porte pour l’Afrique, en plus d’être aux portes de l’Europe, à 14 km de l’Espagne. Tous ces facteurs font que la ville offre, à nos yeux, un potentiel important d’habitants, pour la fréquentation du circuit de Tanger », déclare Yann Moreau, promoteur du Circuit de Tanger aux journal Les ECO.

Abdellah Benahmed

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Hajj 1445: la chaleur tue près de 600 pèlerins  













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page