Monde

Après avoir « fugué », l’épouse de l’émir de Dubaï saisit la justice

La fille du défunt roi jordanien, Hussein ben Talal, ayant « fugué » en Allemagne d’abord, puis au Royaume-Uni, a esté en justice contre son mari, l’émir Mohammed Ben Rached al-Maktoum, 70 ans.

Ce mardi, la princesse Haya, 45 ans, a eu recours au juge aux affaires familiales de la Haute Cour de justice londonnienne, selon PA, agence de presse britannique.

La demande de l’épouse de l’émir de Dubaï est « d’être placée sous ordonnance de protection contre un mariage forcé ». Ainsi que contre des « brutalités » dont elle a été victime et, en même temps, réclame la garde de ses deux enfants.

Enfants dont l’émir Mohamed ben Rached al-Maktoum demande aussi la garde et le retour aux Emirats Arabes Unis. Ceci, après une audience privée, courant ce mois de juillet.

Le communiqué conjoint de la princesse et de l’émir ne mentionne ni divorce, ni argent sonnant et trébuchant, mais concerne « le bien-être des deux enfants », issus de leur union, pour le moins mouvementée.

L’audience, à laquelle seuls des journalistes britanniques ont été autorisés à assister, devrait livrer son verdict mercredi 31 juillet courant. L’émir émirati y est représenté par Helen Ward, l’avocate du metteur en scène Guy Ritchie qui avait divorcé de Madonna. Quant à l’avocate de la princesse Haya, il s’agit de celle du Prince Charles, lors de son divorce avec Lady Di, Fiona Shackleton.

L.A.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page