Maroc
A la Une

Lalla Hasnaa préside l’ouverture du Festival de Fès des musiques sacrées

Par LeSiteinfo avec MAP

La princesse Lalla Hasnaa a présidé, vendredi soir à Fès, la cérémonie d’ouverture de la 27ème édition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde, organisée sous le Haut Patronage du roi Mohammed VI, sous le thème: « La quête de l’Esprit Al-Andalus ».

A cette occasion, la princesse Lalla Hasnaa a suivi, depuis la tribune officielle, le concert d’ouverture de cette édition qui se poursuit jusqu’au 1er juin, mettant à l’honneur le Royaume d’Espagne.

Cette soirée inaugurale haute en couleurs, placée sous le thème « Zyriab ou la cinquième corde », invite à un voyage aux sources d’inspiration de la musique andalouse, entre ciel et terre, montagnes et palais, réunissant des artistes de notoriété internationale de tous les horizons qui partagent la quête du sacré.

Le spectacle puise dans la musique arabo-andalouse qui hérite des enseignements des anciens philosophes tels Al Firdusi ou Al Kindi, eux-mêmes inspirés par la pensée de Pythagore et Platon.

Poète, chanteur et musicien d’origine kurde, Abou Al-Hassan Ali Ibn Nafi, dit « Zyriab » (oiseau ou le merle noir), a fait traverser ainsi, le temps de ce concert, ciel et montagnes, jusqu’à la cour ommeyade de l’émir Abd Al-Rahman II de Cordoue dans un spectacle réunissant des artistes venus d’Ouzbékistan, d’Iran, de Syrie, d’Inde, d’Espagne, d’Egypte, d’Italie, d’Arménie, de France et du Maroc.

La scénographie de cette soirée d’ouverture a fait la part belle à une brochette d’artistes de renom représentant différentes traditions et cultures parmi lesquels Rabie Katti, Sanaa Marahati, Smadj, Loup Barrow, Juan Carmona quartet et l’ensemble Madalena.

Il s’agit également de Shukronakhon Kamal Khodjaeva, Shokhsanam Turunpulatova ou encore Ergashova Hushnozaoy et Mukhamed Janov Gulamjon.

D’autres grands artistes se sont aussi succédé sur la somptueuse scène de Bab Makina dont Maristella Martella, Nubie Al Hamy, Karim Naggar, Ramadan Fadi et Islam Hany.

Au terme de ce concert inaugural, la princesse Lalla Hasnaa a procédé à la remise du « Prix jeunes talents-Esprit de Fès » aux lauréats du conservatoire de musique de Fès, organisé en partenariat avec la Fondation « Esprit de Fès ». Il s’agit des prix du violon et du Qanoun décernés à Khadija Amiri, Omar Benhayoun Sadafi, Yassir Tajmouati et Meryem Chekrada. Par la suite, Son Altesse Royale a posé pour une photo souvenir avec les artistes.

A son arrivée à la place historique « Bab Makina », la princesse Lalla Hasnaa a passé en revue une section des Forces auxiliaires qui rendait les honneurs, avant d’être saluée par la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire, Fatima Zahra Ammor, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, l’ambassadeur de Suisse au Maroc, Guillaume Scheurer, l’ambassadeur d’Italie au Maroc, Armando Barucco, et le ministre conseiller, chargé d’affaires auprès de l’ambassade d’Espagne au Maroc, Borja Montesino.

La princesse a été également saluée par le Wali de la région Fès-Meknès, gouverneur de la préfecture de Fès, Essaid Zniber, le président du Conseil de la région Fès-Meknès, Abdelouahed El Ansari, le président du Conseil communal de Fès, Abdeslam El Bekkali, le président du Conseil municipal Al Mechouar-Fès Jdid, Issam Filali Hamoz, et le président de la Fondation « Esprit de Fès », Abderrafia Zouitene, ainsi que par les membres du Conseil d’administration de la Fondation.

S.L

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Hajj 1445: la chaleur tue près de 600 pèlerins  













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page