Maroc
A la Une

À la rencontre d’Ilham Hanki, pilote marocaine d’hélicoptère à la Gendarmerie Royale

Par LeSiteinfo avec MAP

Servant dans le Groupement Aérien de la Gendarmerie Royale (GAGR), Ilham Hanki arrive toute confiante pour entamer une nouvelle journée de travail aux commandes d’un hélicoptère de type Fennec, animée par sa détermination à servir sa Patrie et son sens du devoir.

Ilham, qui a entamé son parcours dans les rangs de la Gendarmerie Royale en 2013, a reçu une formation militaire de base avant de rejoindre le Groupement Aérien de la Gendarmerie Royale où elle deviendra, en 2016, pilote d’hélicoptère, un travail qui requiert discipline, rigueur et forte concentration.

« Devenir pilote était non seulement un objectif professionnel à atteindre mais aussi un rêve d’enfance que j’ai pu réaliser grâce à une formation solide, ainsi qu’à l’appui de l’ensemble des composantes de la Gendarmerie Royale », a confié Ilham à la MAP, rappelant qu’elle a reçu une formation théorique et pratique en aviation.

Météorologie, réglementation aérienne, aérodynamique de l’appareil, mécanique, techniques de vol ou navigation aérienne figurent parmi les disciplines de son cursus de formation qui lui a permis de réaliser son rêve et de s’imposer dans un domaine pas facile, qui était jusqu’à peu la chasse gardée des hommes.

Rigueur et persévérance ont été pour Ilham les maîtres mots pour réussir. Dans le domaine de l’aviation avec la Gendarmerie Royale, la mission devient encore plus rude, puisqu’il s’agit d’un métier qui nécessite de redoubler de vigilance et d’efficacité, outre la capacité à prendre rapidement des décisions en cas d’imprévus.

Le pilote doit faire preuve d’une grande vigilance et d’une capacité à gérer les situations difficiles ou stressantes, révèle Ilham, ajoutant qu’il doit aussi avoir le souci de la sécurité, faire montre d’une rigueur exemplaire, d’un sang-froid à toute épreuve, d’une grande réactivité et d’un fort sens de responsabilité.

Autant de qualités indispensables pour réussir les tâches réalisées au quotidien qui varient entre prise de vue aérienne, recherche et sauvetage, observations routières et distribution des vivres.

En accomplissant ces tâches, Ilham fait preuve d’un fort engagement et contribue à la promotion de l’image de la femme au sein des services de la Gendarmerie Royale, qui fêtent la Journée internationale de la femme à l’instar des autres institutions nationales en rendant hommage à la femme marocaine gendarme.

Mariée et mère d’une fille, Ilham se réjouit de pouvoir concilier avec brio vie professionnelle et personnelle et affirme que sa mission n’a jamais été une entrave pour son épanouissement personnel, assurant que la bonne organisation et le sérieux sont les clés pour exceller aussi bien sur le plan professionnel que familial.

Elle a mis en exergue, en plus, l’appui constant de ses collègues hommes qui veillent à accompagner, comme il se doit, la gent féminine de la Gendarmerie Royale pour mener à bien ses missions.

« Dans notre travail, il n’y a pas de différence entre les femmes et les hommes. Ce sont les compétences, l’engagement, le sérieux, et surtout l’amour du métier et de la Patrie qui comptent », a-t-elle souligné.

Livrant son message à l’occasion de la Journée Internationale des droits des femmes, la pilote Ilham a fait part de sa grande admiration à la femme marocaine de tous bords, qui possède un grand potentiel et rayonne dans tous les domaines aussi rudes qu’ils soient.

Elle a appelé les femmes à surmonter tous les obstacles pour qu’elles puissent s’affirmer dans les divers champs d’activité.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page