Maroc

BCIJ : un extrémiste arrêté dans la région de Nador

Par LeSiteinfo avec MAP

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST) a interpellé, mardi dans le cadre d’une opération sécuritaire conjointe avec le Commissariat général à l’information de la police espagnole, un élément extrémiste s’activant à Farkhana (région de Nador), parallèlement à l’arrestation par les autorités espagnoles d’autres éléments dans la ville de Melilla, dont un ancien détenu dans des affaires de terrorisme en Espagne, qui a rejoint les organisations terroristes dans la région du Sahel.

Les enquêtes préliminaires menées ont révélé que les personnes interpellées, dans le cadre de cette opération conjointe, sont imprégnées de l’idéologie extrémiste, en plus de leur implication dans l’enrôlement et l’embrigadement d’autres éléments, indique un communiqué de la DGST.

L’individu interpelé au Maroc sera placé en garde à vue sous la supervision du parquet en charge des affaires de terrorisme et d’extrémisme, pour identifier ses liens éventuels et ses projets terroristes.

Cette opération sécuritaire conjointe s’inscrit dans le cadre de la coordination sécuritaire continue et distinguée entre les services de sécurité marocains et leurs homologues espagnols, confirmant encore une fois l’importance du partenariat sécuritaire entre les deux pays pour lutter contre les menaces terroristes et renforcer la coopération bilatérale, en vue de dissoudre les liens existants entre les cellules terroristes s’activant au Maroc et en Espagne.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page