Maroc

Des photos de la corniche de Rabat enflamment la Toile

Sur les réseaux sociaux, Facebook en particulier, de nombreux citoyens ont publié des photos montrant l’état de délabrement actuel de la belle corniche, tout le long de la route côtière.

Des internautes r’batis ou de passage à la capitale, encore bouleversés par l’effroyable séisme qu’ont connu la Turquie et la Syrie, comparent la dangereuse dégradation de la Corniche à des dégâts qui auraient pu être occasionnés par un léger tremblement de terre de faible magnitude sur l’échelle Ritcher.

Parmi les nombreux citoyens ayant partagé ces photos, le professeur universitaire et politologue Omar Cherkaoui a publié un post sur sa page officielle Facebook où il a écrit: « Ce n’est pas le séisme en Turquie, à Dieu ne plaise! Ce n’est que la corniche de Rabat dont les travaux viennent à peine d’être achevés par des entrepreneurs, dans le cadre de grands projets! Et sans échelle Ritcher ni mouvement de plaque tectonique, elle vient de se scinder en deux! ».

De son côté, l’écrivain et acteur associatif œuvrant dans les droits humains, Abdelali Rami, a écrit: « La corniche de Rabat est devenue un lieu de détente pour les familles, de jogging, de découverte de la côte atlantique et un endroit prisé par les touristes. Cependant, cet endroit commence à présenter des points noirs, comme ces fissures apparues sur le passage réservé aux promeneurs et tout le long des trottoirs. Ce qui nécessite l’intervention urgente des responsables concernés ».

Quand à Rachid Kanjaa, écrivain, poète, journaliste et acteur associatif, il a évoqué tout un mois où il se rendait à la corniche de Rabat, chaque vendredi, pour y respirer l’air marin, lui rappelant la corniche de sa ville natale Larache, et y faire sa longue randonnée hebdomadaire pendant que son fils allait jouer dans l’un des nombreux terrains de proximité se trouvant sur la route côtière de Rabat.

Lui également a été sidéré par la dégradation des allées et trottoirs de la corniche de la capitale et par ces nombreuses et profondes fissures dont il a publié les photos, lui aussi, en sus de celles, prises plus en bas, montrant les tas d’ordures ménagères et de détritus jetés inciviquement et inconsciemment par des citoyens, riverains ou visiteurs.

Et comme Abdelali Rami et d’autres internautes en particulier, et de citoyens, en général, Rachid Kanjaa appelle urgemment à l’intervention des responsables concernés afin qu’ils fassent le nécessaire afin de pallier ces dégradations, pour la sécurité des citoyens et l’esthétique de ce lieu atlantique, l’un des joyaux de la capitale du Royaume.

Larbi Alaoui

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page