Maroc

Fès: des policiers poursuivis pour torture (Assabah)

Le tribunal de première instance de Fès poursuit trois éléments sécuritaires en liberté provisoire. Ils sont accusés d’avoir torturé une personne lors de sa garde à vue.

Selon Assabah qui rapporte l’information, il s’agit du second cas de torture à Fès, en moins de deux semaines.

En effet, un gardien de la paix, travaillant dans le dixième arrondissement du quartier Hay Lirak, également en liberté provisoire, est poursuivi pour coups et blessures contre le frère d’un ex-détenu dans les prisons syriennes.

Le quotidien précise qu’il a cherché à en savoir plus sur le dossier des sécuritaires, entouré d’un secret total, mais rien n’a filtré.

Cependant, le plaignant du premier cas survenu affirme avoir été violenté dans un parking, suite à la saisie de sa marchandise de carrelages, aluminium et barres de fer. Le tribunal a convoqué le policier soupçonné, la victime et son frère. Quatre gardiens affirment avoir été témoins de la scène et l’avoir filmée dans une vidéo. La victime a versé dans son dossier un certificat médical indiquant une incapacité temporaire de 35 jours.

En ce qui concerne le second cas, certaines sources du quotidien affirment que suite à une visite inopinée, dans un poste de police, d’un des adjoints du procureur du roi près le tribunal de première instance de Fès, des traces de violence et des blessures sur la personne en détention préventive, ont été constatées.

Lorsque cet adjoint a interrogé l’homme incarcéré sur les circonstances de ses blessures, il a prétendu avoir été torturé.

L’adjoint du procureur a demandé l’ouverture d’une enquête sur ces accusations et la poursuite judiciaire de tout sécuritaire qui serait impliqué.

Le quotidien indique que les trois sécuritaires soupçonnés ont passé, jeudi dernier, des heures chez le juge. Ils ont été laissés en liberté dans l’attente du verdict.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page