En ContinuPolitique

La sanction tombe pour les parlementaires absentéistes

L’absentéisme de nos heureux élus continue de plus belle! Ceci, malgré les mesures sous forme d’indemnités et de fourniture d’outils de travail afin d’inciter les députés à davantage d’assiduité sous l’Hémicyle.
Mais le naturel parlementaire revient vite au galop après que l’on a essayé de le chasser! Et les absences refont surface pendant les séances avec, comme conséquence, de ternir l’image du Parlement marocain et celle des institutions législatives du Royaume.
Devant cette situation, rapporte le quotidien Al Ahdat Al Maghribia, à la Une de son édition de ce mercredi 29 novembre, le président de la Chambre des représentants récidive en infligeant des sanctions aux absentéistes irréductibles.
Ainsi, après avoir sévi une première fois, pour les mêmes raisons il y a de cela deux mois, Habib El Malki a encore eu recours aux sanctions sous formes de retenues sur salaires. Cette fois-ci, à l’encontre de trente trois députés représentant différents partis politiques, aussi bien de la majorité que de l’opposition.
Et la Chambre des représentants a publié mercredi, la liste des députés qui étaient aux abonnés absents pendant les séances. Les retenues sur salaires se feront conformément au règlement intérieur de la Chambre des représentants, affirment des sources parlementaires.
Le journal précise que la retenue est de 1000 DH pour chaque jour d’absence non justifiée, en dehors des justificatifs prévus par l’article 68 du règlement intérieur. Enfin, ce montant peut être revu à la hausse selon le nombre de jours où le député a manqué à l’appel du devoir.
Larbi Alaoui

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Officiel : la Coupe d’Afrique au Maroc à partir du 21 décembre 2025













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page