Economie

La Bourse de Casablanca présente le financement par IPO aux entreprises de la région Fès-Meknès

Invitées par le CRI Fès-Meknès, ce ne sont pas moins de 50 entreprises de la région qui ont participé à l’étape de Fès-Meknès des rencontres régionales de la Bourse de Casablanca. Retour en détails sur un événement réussi !

A l’initiative de la Bourse de Casablanca, une rencontre régionale avec les dirigeants des entreprises de la région Fès- Meknès a été organisée pendant la matinée du 04 mars à Fès.

Cette initiative, qui rentre dans le cadre de la campagne nationale de proximité que mène la Bourse de Casablanca, a pu avoir lieu grâce au soutien de la Wilaya de la région Fès-Meknès, du Centre Régional d’Investissement (CRI) Fès-Meknès et avec la participation de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) et de l’Ordre des Experts Comptables de la Région (OEC). 

Dans son mot d’ouverture, M. Yassine TAZI, Directeur Général du CRI Fès- Meknès, a remercié les entreprises pour leur mobilisation, et la Bourse de Casablanca, l’AMMC et l’OEC pour l’organisation conjointe de cette manifestation importante. M. Tazi a rappelé que le financement pouvait constituer à la fois un frein et un levier de développement des entreprises, et faisait partie des quatre « F » de l’entrepreneuriat, à savoir : le financement, le foncier, les formalités administratives et la fiscalité. Il a insisté sur l’importance de la diversification des modes de financement à travers l’introduction en bourse, qui pouvait constituer une alternative intéressante et accessible pour les PME de la Région.

Pour sa part, M. Tarik Senhaji, Directeur Général de la Bourse de Casablanca s’est adressé aux participants pour présenter le rôle de la Bourse dans le financement des entreprises, particulièrement les PME. Dans son intervention M. Senhaji a présenté les opportunités qu’offre un financement par la Bourse ainsi que la dynamique qu’il pourrait donner aux entreprises pour assurer leur croissance et leur pérennité.

Nasser Seddiqi, Directeur des opérations et des marchés de l’AMMC, a par la suite pris la parole pour aborder l’aspect réglementaire et les prérequis nécessaires de l’introduction en bourse en mettant l’accent sur les nouvelles conditions du Marché alternatif qui donne un accès facilité aux PME. Son intervention a été suivie par celle de M. Mohammed Ammouri, Président de l’Ordre des Experts Comptables Fès – Meknès et qui a traité du rôle de l’expert-comptable dans cette opération. Les explications données par M. Ammouri ont pu démystifier le processus aux yeux des patrons participants à cette rencontre.

Après ces différentes interventions didactiques, la parole a été donnée aux dirigeants des entreprises qui ont montré un grand intérêt à travers leurs questions et le débat qui s’en est suivi.

Il est à rappeler que l’étape de Fès survient après une première étape qui a ciblé la région de Tanger – Tétouan et Al Hoceima en décembre 2021. D’autres régions sont également programmées dans le cadre de la campagne nationale de proximité de la Bourse de Casablanca ainsi que des rencontres One to One avec des chefs d’entreprises qui mènent la réflexion autour d’éventuelles introductions en Bourse.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page