Politique

Le ministre d’Etat Ramid « auditionné » par El Othmani, Laftit et Aujar

On apprend de source bien informée qu’une réunion qui a été présidée par Saad Eddine El Othmani, avait pour objet de s’expliquer avec le ministre d’Etat chargé des droits de l’Homme, Mustapha Ramid, qui a déclaré récemment à des sites proches de son parti, ignorer les motifs juridiques derrière l’interpellation des activistes d’Al Hoceima.

Des propos considérés par les ministres de l’intérieur et de la justice comme un coup de couteau dans le dos. Selon nos sources, ils ont appelé à une réunion d’urgence afin de clarifier la situation.

Le site Barlamane.com a donné des détails: Abdelouafi Laftit a présenté un rapport détaillé sur tous les soubassements du mouvement de contestation, et s’est dit prêt à fournir à Ramid les éléments qui lui permettront de connaître tous les aspects de cette affaire. Pour sa part Mohamed Aujjar a fourni tous les éléments attestant du respect des procédures légales.

On imagine que Ramid a été remis en place à cause de ses déclarations qui ont créé la confusion et accusé implicitement le gouvernement d’avoir agi dans  l’illégalité et d’avoir douté des versions livrées par ses collègues. Un recadrage nécessaire pour que la solidarité gouvernementale résiste face à l’agitation que connaît le pays.

Mais, d’ores et déjà, l’on s’attendra a voir Ramid nager à contre courant dans beaucoup de dossiers relatifs aux droits de l’homme…

T.J.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Pluies intenses et coups de tonnerre à Marrakech (Vidéo)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page