Monde

Séisme en Turquie: le bilan s’alourdit à 12.000 morts

Par LeSiteinfo avec MAP

Le violent séisme qui a frappé, lundi, le Sud-Est de la Turquie a fait plus de 12.000 morts alors que le nombre des blessés a dépassé les 60.000, a annoncé, jeudi, l’Agence turque de gestion des catastrophes (Afad).

Le bilan actualisé fait état de 12.391 morts et de 62.914 blessés, un peu plus de 70 heures après la catastrophe, selon les données communiquées par l’Agence turque.

Les efforts se poursuivent pour secourir les blessés sous les décombres des bâtiments détruits, les équipes spécialisées ayant réussi à sortir certains d’entre eux bloqués dans les villes du sud de la Turquie.

Des équipes de secours internationales continuent également d’affluer vers la Turquie pour contribuer aux opérations de sauvetage, plus récemment depuis la Chine, la Russie, l’Ukraine, l’Albanie, le Bangladesh et l’Arménie. Cela s’ajoute à l’élan de solidarité internationale avec la poursuite de l’envoi d’aide humanitaire en Turquie pour alléger les souffrances des personnes touchées par le tremblement de terre.

Les États-Unis d’Amérique ont annoncé pour leur part que le porte-avions « USS George Bush » était en route vers la Turquie pour répondre à d’éventuelles demandes de soutien, avec le déploiement de plus de 150 personnels de recherche et de sauvetage.

De son côté, le gouvernement turc a annoncé la mobilisation de plus de 100.000 personnes des équipes gouvernementales de santé, de sécurité et de secours sur le terrain pour poursuivre la recherche de survivants et l’exhumation des corps des victimes.

Le tremblement de terre, survenu lundi à 04H17 locales (01H17 GMT) à une profondeur d’environ 17,9 kilomètres, a provoqué l’effondrement de plusieurs bâtiments dans les localités turques de « Kahramanmaraş », « Gaziantep », « Adana », « Malatya », « Diyarbakir », « Sanliurfa » et « Osmaniye ».

Douze heures après cette première secousse violente, un autre séisme a frappé au nord de la ville de Gaziantep avec quasiment la même intensité et à proximité de l’épicentre du premier tremblement de terre, ce qui a aggravé le bilan de la catastrophe.

Le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré un deuil officiel pour une période de sept jours et l’état d’urgence dans les zones touchées pendant trois mois.

En Syrie voisine, qui a également subi les contrecoups du terrible tremblement de terre, notamment à Alep, Idlib, Lattaquié, Hama et Tartous, le nombre de victimes s’est élevé à plus de 2.000 morts et près de 4.000 blessés, avec la difficulté de déterminer nombre réel de victimes étant donné les conditions difficiles dans lesquelles le pays vit depuis plus d’une décennie.

S.L

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Mawazine: Oum Kalthoum en hologramme impressionne le public (VIDEO)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page