Monde

Deux navigateurs expérimentés, dont un Marocain, portés disparus en Méditerranée

Le 5 mai 2022, Emmanuel Roufio, 63 ans, et son ami Mamoun Bennani Rtal, un Marocain de 34 ans, ont fait le départ du port de Martigues, en Côte d’Azut, à bord du Sylphe, un petit voilier de 7 mètres. Alors qu’ils devaient se rendre à Minorque, les deux navigateurs expérimentés sont, depuis, portés disparus.

Sophia, l’épouse de Roufio, a déclaré à Midi Libre que son mari, un passionné de la voile, a effectué plusieurs croisières en compagnie de Mamoun, précisant que les deux navigateurs s’apprêtaient à aller à Tanger après une escale à Minorque.

«J’ai parlé à Emmanuel quelques minutes après son départ. Trois heures après, je n’arrivais plus le joindre. Le lundi suivant, j’ai commencé à m’inquiéter, mais j’ai pensé qu’ils avaient peut-être trouvé un mouillage sauvage à Minorque. Quelques jours après, j’ai alerté le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Méditerranée (CrossMed). L’examen des données satellites a donné une dernière position du Sylphe, le 6 mai à 2h57,  à une centaine de kilomètres des côtes, au large de Port-Vendres», raconte Sophia.

D’après d’autres navigateurs, Emmanuel et Mamoun seraient «tombés sur une tramontane qui s’est levée très violemment dans la nuit du 5 au 6 mai, avec des rafales à 7 ou 8 Beaufort, et des vagues de cinq mètres». Sophie précise, toutefois, que le bateau est insubmersible et dispose d’airbags.

Aujourd’hui, l’épouse d’Emmanuel appelle le préfet maritime à mobiliser un avion afin de «survoler de nouveau les zones identifiées».

H.M.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Pluies intenses et coups de tonnerre à Marrakech (Vidéo)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page