Monde

Les Nationalistes corses imposent l’interdiction du burkini

L’île de Corse a annoncé hier lundi 15 août, l’interdiction du port du burkini sur ses plages. Ainsi la Corse se joint à Cannes qui avait quelques jours auparavant annoncé sa prohibition du port de ce genre de maillot. 

Le veto sur le port du burkini, se justifie par les mêmes principes récemment appliqués à Cannes et à Villeneuve-Loubet, au sud de la France qui sont les principes de laïcité de la République, explique le maire de la ville de sisco Ange Pierre Vivoni.

Cette localité distante de dix kilomètres de la capitale Bastia a annoncé aussi son interdiction du port du burkini  sur ses plages. Une décision qui vient tout de suite après que des altercations violentes aient eu lieu entre les communautés maghrébines et corses. Cinq personnes ont été blessées et les autorités de Bastia enquêtent sur les causes de la dispute.

Cela a déclenché une polémique entre les défenseurs des libertés individuelles et les partisans du respect de la laïcité dans les espaces publics.

Dimanche dernier, plus 500 personnes ont manifesté en criant « Aux armes, nous allons leur montrer que nous sommes chez nous ». La majorité de ces Corses patriotes ont manifesté dans le quartier de Lupino, quartier connu pour être le fief des communautés musulmanes.

Il y a trois jours, la localité française de Villeneuve Loubet, sur la Côte d’Azur, a entériné également sa décision d’interdiction du port du burkini sur ses plages. Cette interdiction a été justifiée par le manque d’hygiène et le manque de respect du principe de la laïcité.

Le maire Les Républicains de Cannes, David Lisnar a déclaré au quotidien Nice Matin : « Nous n’interdisons pas le voile, ni la kippa, ni les croix. On a tout simplement interdit le burkini, qui symbolise l’uniforme de l’extrémisme religieux »

Quant au directeur général des services municipaux, Thierry Migoule a qualifié le burkini de « signal d’adhésion au jihadisme » dans une déclaration publique sur Francetvinfo.

Il y a quelques semaines, une récente étude de l’institut Ifop a démontré que 45% des Catholiques français considèrent que l’Islam représente un danger pour la France.

M.D

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Officiel : la Coupe d’Afrique au Maroc à partir du 21 décembre 2025













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page