Maroc
A la Une

Crise des cafetiers: la nouvelle maire de Rabat apaise les tensions

Fatiha El Moudni s’est réunie mardi avec les propriétaires des cafés et restaurants de Rabat pour discuter du conflit qui les opposaient à l’ancienne maire de la capitale, Asmaa Rhlalou.

Contacté par Le Site info, Noureddine El Harrak, le président de l’Association nationale des propriétaires de cafés et restaurants au Maroc, a assuré que plusieurs points ont été évoqués lors de cette réunion qui s’est déroulée, selon lui, dans de très bonnes conditions, ajoutant que la nouvelle maire a été à l’écoute des professionnels du secteur au sujet de toutes leurs revendications.

«La maire nous a promis, lors de cette réunion, qu’elle est prête à résoudre tous les problèmes dont souffre le secteur, dont la décision imposée par le Conseil communal de Rabat, concernant l’augmentation exorbitante de la taxe d’exploitation du domaine public. Le montant, dans certains cas, avoisine les 525 DH, ce qui a été récusé par les cafetiers», a précisé El Harrak.

Rappelons que Fatiha El Moudni a été élue, en mars dernier, présidente du conseil municipal de Rabat, succédant à Asmaa Rhlalou qui avait démissionné de son poste. Durant plusieurs mois, Rhlalou était accusée de mauvaise gestion. L’ancienne maire avait même provoqué une véritable crise politique en allouant, en septembre dernier, une somme conséquente du budget de la commune au Fonds spécial pour la gestion des effets du séisme d’Al Haouz, ce qui avait davantage attisé la colère au sein de Conseil. La gestion de Rhlalou était critiquée par les groupes de la majorité et de l’opposition qui appelaient à sa destitution.

H.M.

 

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page