Maroc
A la Une

Le prix de la race « Sardi » dans la région de Casablanca

La Direction régionale de l’Agriculture de Casablanca-Settat (DRACS) a annoncé, à l’approche de l’Aïd al-Adha, que l’offre en cheptel (ovins et caprins) est abondante dans la région et qu’il se trouve en bonne santé et répondant aux conditions requises pour l’abattage.

A ce titre, les principaux souks de la région notamment ceux de Doukkala (Had Ouled Frej, Sidi Bennour, Zmamra et Sidi Smaïl) connaissent cette semaine une affluence inhabituelle, les citoyens s’y rendent pour découvrir de près l’offre proposée en termes de cheptel.

Dans les détails, la DRACS a annoncé avoir numéroté à ce jour 850.000 sur un total de 1 million ovins et caprins destinés à l’abattage lors de l’Aid al-Adha, sachant que l’effectif du cheptel dans la région est d’environ deux millions de têtes.

Concernant la santé du cheptel, dont la race Sardi très prisée des Marocains et qui y représente 60 %, la Direction assure qu’elle est bonne.

Dans une déclaration à la MAP, Mohamed Kharbouch, chef de la division de développement des filières agricoles à la DRACS, a indiqué que les services vétérinaires assurent un suivi méticuleux de la situation sanitaire du cheptel.

Il a évoqué l’importation d’environ 100.000 ovins, faisant savoir que le prix varie entre 60 et 65 dirhams le kilo pour les ovins d’origine étrangère et de 70 à 83 dirhams le kilo pour les ovins locaux selon la race et la qualité, annonçant l’ouverture de trois souks de proximité à El Jadida, Berrechid et Ben Slimane.

Par ailleurs, et dans le but de venir en aide aux éleveurs face aux contraintes posées, Kharbouch a fait état de la distribution de 872.000 quintaux d’orge subventionnée, dont 90 % au titre de l’année dernière, outre la programmation de 777.000 quintaux cette année.

Concernant l’affluence que connaissent les principaux souks de la région au cours de cette semaine, Adil Laouichi, éleveur, a affirmé que l’offre est abondante et que le prix de la race Sardi oscille entre 4.000 à 8.000 dirhams le mouton.

On note également que les ovins importés tout particulièrement d’Espagne et exposés à la vente dans les fermes d’élevage et les grandes surfaces semblent avoir la cote auprès des gens qui cherchent à goûter aux joies de la fête à moindre coût.

Comme le confirme Abdelfettah Amar, exploitant agricole importateur d’ovins et de bovins, qui indique que le prix varie entre 1.800 et 2.500 dirhams, ce qui est, à ses yeux, à la portée de toutes les bourses.

S.L.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page