Maroc
A la Une

Maltraitance animale à Zagora: ce qu’a décidé le procureur du roi

La région de Zagora a été secouée par une affaire de maltraitance animale qui a provoqué une onde de choc sur les réseaux sociaux. Dans la commune de «Roha», un agriculteur a amputé les pates arrière d’un âne, à l’aide d’un objet contendant, pour le «punir» d’avoir accédé à son terrain.

Selon une source sûre de Le Site info, le procureur du roi près le tribunal de première instance de Zagora a décidé de poursuivre le mis en cause en état de liberté sous caution. On apprend également que l’agriculteur a été entendu par la gendarmerie royale de Zagora après qu’une plainte a été déposée contre lui.

Rappelons que la photo de l’animal, dans un état critique, a provoqué l’ire de la Toile qui a appelé les autorités à intervenir en urgence pour interpeller le coupable. Les internautes ont également lancé un appel aux associations de protection des animaux afin que l’âne soit pris en charge.

Selon l’article 601 du code pénal, quiconque empoisonne des animaux de trait, de monture ou de charge, des bêtes à cornes, des moutons, chèvres ou autre bétail, des chiens de garde ou des poissons dans des étangs, viviers ou réservoirs, est puni de l’emprisonnement d’un à cinq ans et d’une amende de 200291 à 500 dirhams.

L’article 603 stipule également que quiconque, sans nécessité, tue ou mutile l’un des animaux mentionnés à l’article 601, est puni :

-Si l’infraction a été commise dans les lieux dont le coupable est propriétaire, locataire ou fermier, de l’emprisonnement de six jours à deux mois et d’une amende de 200293 à 250 dirhams ou de l’une de ces deux peines seulement.

-Si l’infraction a été commise dans un autre lieu, de l’emprisonnement de quinze jours à trois mois et d’une amende de 200294 à 300 dirhams.

 

H.M.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page