Maroc
A la Une

Les radars embarqués déployés dans la région de Fès

L’Agence Nationale de la Sécurité Routière (NARSA) a donné, mercredi, le coup d’envoi du déploiement des radars embarqués dans la région de Fès-Meknès.

Lors d’une réunion du Comité régional de contrôle routier, tenue à Fès, la NARSA a présenté son premier radar mobile et embarqué sur un véhicule, appelé « Radar Embarqué », qui sera utilisé afin de renforcer les contrôles de vitesse, aussi bien dans le milieu urbain que rural.

Selon les responsables de la NARSA, cette opération s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan régional de sécurité routière par les autorités locales, dont le but de lutter efficacement contre le fléau des excès de vitesse, principale cause d’accidents mortels dans la région.

Après une réunion dédiée à la présentation du nouveau radar, les membres du Comité se sont rendus au Boulevard des Alaouites à Fès pour assister à une démonstration sur terrain de ce nouveau dispositif basé sur des technologies de dernière génération.

Lors de cette rencontre, Ahmed Aymaz, directeur régional de NARSA a souligné que l’entrée en vigueur effective du nouveau radar mobile débutera à partir du lundi 4 mars dans toutes les préfectures et provinces de la région Fès-Meknès.

Selon lui, ce nouveau radar vise à renforcer le contrôle de vitesse sur les tronçons routiers à risque non couverts par des radars fixes.

« En renforçant le contrôle et dissuadant les comportements dangereux, ces technologies jouent un rôle crucial dans la réduction du nombre de victimes sur les routes », souligne-t-il.

Le dispositif de détection des infractions routières dévoilé dispose de fonctionnalités avancées pour contrôler efficacement le respect du Code de la route.

Pour Rania Amrani, chef de service de coordination, du suivi et de l’exécution de la stratégie régionale de la sécurité routière dans la région de Fès-Meknès, ce nouveau matériel est capable de détecter automatiquement différents types d’infractions, notamment les excès de vitesse, le dépassement de la limitation du nombre de véhicules circulant simultanément et ce, pour les véhicules légers et lourds.

La lecture instantanée des plaques d’immatriculation permet d’identifier précisément les contrevenants, a-t-elle précisé.

Pour Amrani, ce système fonctionne dans les deux sens de circulation et dispose d’une autonomie énergétique grâce à une batterie intelligente qui lui confère mobilité et flexibilité pour couvrir de larges zones.

Les indicateurs de performance fournis par ce matériel permettront d’évaluer l’impact de ce dispositif, comme l’évolution du nombre d’infractions, de la vitesse moyenne ou la réduction des accidents liés aux excès de vitesse.

Il est à noter que le déploiement de ce nouveau radar dans la région de Fès-Meknès s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération d’acquisition de 15 radars embarqués au niveau national. Ces radars mobiles seront installés à bord de véhicules de la NARSA et permettront de renforcer les contrôles routiers sur l’ensemble du territoire.

S.L.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page