Maroc

Médicaments de contrebande : la CSMP tire la sonnette d’alarme

La Confédération des Syndicats des Pharmaciens du Maroc (CSMP) a adressé une correspondance à la Direction Générale des Douanes exprimant son mécontentement quant à la propagation de médicaments dont la source est suspicieuse.

Dans sa lettre, la Confédération a expliqué que ce phénomène est en constante augmentation au cœur du marché noir à travers le pays, exploitant des sites non autorisés disséminés dans tout le royaume, ainsi que sa présence inquiétante sur les réseaux sociaux.

La CSMP a insisté sur la stricte application de la Loi n°17-04 qui régit la vente de médicaments. Selon cette loi, la vente de médicaments doit se faire exclusivement dans les pharmacies agréées. Elle a également souligné la nécessité de sanctionner sévèrement les contrevenants qui opèrent en dehors de ce cadre réglementé, conformément aux peines d’emprisonnement prévues.

La Confédération a souligné l’importance de lutter vigoureusement contre ce phénomène, car il a un impact négatif sur la santé publique des citoyens et représente une menace sérieuse pour le secteur de la santé.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page