Maroc

Intelcia, une machine bien rodée (VIDEO)

C’est avec beaucoup d’intérêt que Karim Bernoussi, CEO et cofondateur d’Intelcia, s’est prêté au jeu des questions-réponses de L’invité des Éco. Une interview durant laquelle il a partagé son pragmatisme, son ambition ainsi que ses recommandations pour un Maroc qui gagne en compétitivité face à une rude concurrence.

Le CEO demeure prudent sur le sujet de la culture d’entreprise qu’il considère comme un des principaux  enjeux dans cette phase de  croissance  accélérée d’Intelcia. Un volet ô combien important pour le groupe et qu’il tient impérativement à parfaire à l’échelle de toutes les destinations et de l’ensemble des sites. Beaucoup d’efforts sont fournis pour y parvenir. Le CEO n’hésite pas à aller sur le terrain en effectuant des tournées sur les différents sites.

La proximité est en effet cruciale, renforcée par le digital. Intelcia compte à son actif des événements digitaux qu’elle duplique et ne lésine pas sur les moyens pour maintenir ce cap afin de fédérer les énergies des équipes. «1% de turnover coûte des millions d’euros. C’est l’investissement que nous faisons dans le bien-être de nos collaborateurs, dans l’animation de la vie de l’entreprise, dans la diffusion de la culture d’entreprise. Même si ça peut paraître futile, ils restent importants, car c’est ainsi que nous fidélisons nos collaborateurs et baissons le turnover». Cette marque n’est pas le fruit du hasard, c’est le fruit d’un dur labeur», insiste-t-il. Cette politique, pour laquelle le top management a opté, a permis de faire baisser le turnover à 3%. Pour le dirigeant, il est primordial de se focaliser sur l’encadrement, l’information, et la bienveillance – de par la nature du métier – pour attirer des ressources et les fidéliser.

Et au niveau d’Intelcia, la machine est bien rodée dans ce sens. «De lourds investissements ont été déployés pour instaurer ce système et ce n’est pas qu’un effet de communication. Plusieurs profils partent mais  reviennent», relève avec satisfaction Bernoussi. Aujourd’hui, le groupe se démarque grâce à sa marque employeur qu’il a su bâtir au fil du temps, ce qui lui a valu une notoriété avérée aussi bien au Maroc que dans d’autres destinations, à telle enseigne qu’il est positionné en tant que premier employeur marocain dans chacune de ces destinations. À titre d’information, l’entreprise compte 10.000 collaborateurs au Maroc et 20.000 dans le reste de l’Afrique.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page