Maroc

Affaire de la « falaqa » près de Tanger: le fqih et son acolyte placés en détention

Le parquet général compétent de Chefchaouen a ordonné, ce jeudi 2 juin, l’incarcération du fqih et de son assistant, à la prison locale; tous deux impliqués dans cette affaire de châtiments corporels infligés à des enfants au sein d’une mosquée.

Selon une source concordante de Le Site info, les deux mis en cause ont comparu devant le procureur du Roi près le Tribunal de première instance, après la fin de leur garde à vue, qui a ordonné leur incarcération, dans l’attente de la tenue de la première audience de leur procès.

Pour rappel, la DGSN a annoncé, mercredi, que les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger ont procédé, mardi, à l’arrestation d’un individu de 44 ans, apparu dans une vidéo véhiculée sur les réseaux sociaux, en train d’exposer des enfants mineurs à des actes de violence délibérés dans une salle d’enseignement traditionnel.

Le communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale a indiqué que les services de veille informatique ont détecté une vidéo sur les réseaux sociaux, montrant l’imam d’une mosquée située au quartier de Bab Taza usant de violences à l’encontre de mineurs, qui assistaient à des cours d’enseignement traditionnel.

Le mis en cause sera remis aux services de la Gendarmerie royale territorialement compétents, sur instructions du parquet compétent, a conclu le communiqué.

A.A.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Hajj 1445: la chaleur tue près de 600 pèlerins  













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page