Maroc

La langue amazighe investit le Parlement marocain

Parallèlement à l’utilisation de la langue arabe dans les débats ou dans toute autre activité parlementaire, la langue amazighe sera également omniprésente.

La langue amazighe, devenue langue officielle dans la constitution de 2001, occupera la place qui lui revient au sein de l’institution parlementaire, notamment grâce au concours d’interprètes-traducteurs, qui assureront la traduction dans les trois dialectes amazigh, Tachalhit, Tamazight et Tarifit.

Pour cela, le bureau de la chambre des représentants a désigné deux députés, chargés de présenter un rapport détaillé sur les modalités de l’utilisation de l’amazigh au sein de l’hémicycle.

D’ores et déjà, l’acquisition des équipements de traduction et d’interprétariat est rendue nécessaire pour amorcer ce grand bond culturel et politique. Et ce n’est pas tout, puisque la façade du parlement doit arborer l’appellation en langue amazighe, ainsi que tous les documents produits par l’institution. Tout un chantier!

T.J

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page