Sport
A la Une

Mondial 2030: une réunion a eu lieu à Rabat

Par LeSiteinfo avec MAP

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a présidé, mercredi au siège de la Wilaya de la Région de Rabat-Salé-Kénitra, une réunion élargie consacrée à l’examen de l’état d’avancement des préparatifs de la ville de Rabat pour l’organisation de la Coupe du monde de football 2030.

Cette réunion, à laquelle ont pris part le président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), Fouzi Lekjaa, et le Wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, gouverneur de la préfecture de Rabat, Mohamed Yacoubi, a réuni les différents acteurs concernés par ces préparatifs.

S’exprimant à cette occasion, Laftit a souligné l’importance de la mobilisation de tous afin de garantir la réussite de l’organisation de la Coupe du monde 2030 de football au Maroc, ainsi que les événements sportifs que le Royaume accueillera avant ce rendez-vous planétaire, notamment la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Maroc-2025).

A cet égard, il a appelé les parties prenantes concernées à redoubler d’efforts et à mobiliser l’ensemble des ressources financières et humaines nécessaires pour accélérer le rythme des préparatifs, relevant l’importance de la réussite de la prochaine étape, à savoir la CAN Maroc-2025, en vue de renforcer la confiance pour aller de l’avant dans le processus des préparatifs pour accueillir les autres manifestations sportives et évènements.

Laftit a également noté le rôle central de Rabat en tant que capitale du Royaume et ville hôte de nombreux événements bien avant la Coupe du monde 2030, soulignant l’impératif pour la ville d’être prête dès l’année prochaine.

Pour sa part, Lekjaa a affirmé que la trajectoire de développement initiée par le roi Mohammed VI, au cours des 25 dernières années à travers le Royaume, fera du Maroc une destination privilégiée pour l’organisation d’événements exceptionnels, continentaux ou mondiaux, notamment la CAN 2025.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la réunion, il a mis l’accent sur la centralité de la ville de Rabat pour la Coupe du monde 2030, d’autant plus qu’elle accueillera les rencontres de la CAN Maroc-2025, y compris les matchs de l’équipe nationale de football.

Aussi, le Complexe sportif Prince Moulay Abdellah, qui sera prêt avant la fin de cette année avec une capacité d’accueil de 65.000 spectateurs, sera l’un des stades qualifiés pour accueillir les demi-finales de la Coupe du monde, a-t-il ajouté, l’objectif étant que le Royaume du Maroc organise une « Coupe du monde exceptionnelle ».

Cette rencontre a été marquée par des interventions et des exposés des différents intervenants concernés par l’organisation du Mondial 2030 ainsi que les événements sportifs qui le précèdent, mettant en avant les projets d’aménagement et d’infrastructure visant à permettre aux villes marocaines, dont Rabat, d’être en phase avec les exigences et les standards de la FIFA, notamment en termes d’infrastructures relatives aux stades et aux sites d’entraînement, au transport et à la mobilité, à l’hébergement et au développement durable.

Par ailleurs, il a été procédé à la présentation de mécanismes de gestion intégrée des projets programmés dans le cadre de ces préparatifs en vue de renforcer le suivi, le contrôle et la mise en œuvre des projets dans les délais impartis.

Cette réunion intervient deux mois après la tenue à Rabat d’une réunion élargie dans le cadre des préparatifs intenses pour l’organisation de la Coupe du monde 2030 aux côtés de l’Espagne et du Portugal. Une réunion similaire a été également tenue mardi à Fès et mercredi à Casablanca.

S.L

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page