Sport

CAN 2023 : tout ce qu’il faut savoir avant Maroc/Tanzanie

Par LeSiteinfo avec MAP

L’équipe marocaine, avec un effectif au complet, sauf le latéral Noussair Mazraoui, qui se remet d’une blessure au niveau du mollet qu’il avait contracté avec son club, le Bayern Munich, a été la première sélection à avoir rallié la Côte d’Ivoire en vue de cette CAN.

Face au « petit poucet » du groupe F, les coéquipiers d’Achraf Hakimi doivent faire montre de beaucoup de prudence afin d’éviter toute mauvaise surprise et ne pas vivre le même scénario que les autres favoris du tournoi, à l’image de l’Egypte, tenue en échec par le Mozambique (2-2) et le Ghana, surpris par le Cap Vert (1-2).

Si la balance des confrontations directes est largement favorable pour les hommes de Walid Regragui avec 4 victoires contre une seule défaite, il n’en demeure pas moins que les éléments nationaux sont appelés à disputer cette rencontre cruciale avec une rage de vaincre sans pour autant sous-estimer les « Taifa Stars » qui ne seront nullement en promenade de santé à San Pedro.

Bien qu’elle ait perdu son dernier face-à-face face à l’équipe nationale, le 21 novembre dernier (0-2), à domicile, en éliminatoires de la Coupe du monde 2026, la Tanzanie sera certainement un adversaire qui vendra chère sa peau et ne voudra en aucun cas s’offrir en victime expiatoire.

La première participation de la Tanzanie en CAN remonte à 1980, où ils ont été éliminés dès la phase de groupes avec deux défaites. Il a fallu près de 40 ans pour les revoir sur l’échiquier continental, lors de la CAN-2019 tenue en Egypte. Cette fois-ci encore, les Tanzaniens n’ont pas réussi à rompre leur malédiction, avec trois défaites en phase de poules, face à l’Algérie (3-0), le Kenya (3-2) et le Sénégal (2-0).

Déjà dans un groupe assez relevé pour les éliminatoires de la CAN-2023 (avec l’Algérie, l’Ouganda et le Niger), les « Taifas Stars » ont réussi à décrocher une place pour la phase finale de la compétition, derrière les « Fennecs ».

Pour la sélection marocaine, le programme des rencontres lui a été favorable dans la mesure où elle entamera le tournoi face à la 121è nation au classement de la FIFA et qui n’a jamais goûté, jusqu’ici, à une victoire en phase finale de la CAN.

« Nous sommes obligés de nous imposer mercredi prochain face à la Tanzanie. C’est cette rencontre qui nous met sous pression, car elle est décisive pour notre qualification au prochain tour et pour entrer de plain-pied dans la compétition », avait affirmé l’entraineur adjoint de l’équipe nationale, Rachid Benmahmoud, en marge d’une séance d’entrainement tenue samedi dernier au stade Auguste Denise de San Pedro.

L’équipe nationale, grandissime favori à la victoire finale et qui avait été éliminée en quart de finale de la dernière CAN (Cameroun-2021) face à l’Egypte (1-2), devra montrer le même visage lors de son épopée qatarienne, avec un jeu sans complexe, une solidité défensive et un style de jeu qui est le sien.

Lors de la prochaine journée, les Lions de l’Atlas affronteront la RD Congo, le 21 janvier (15h00 GMT+1), avant de croiser le fer avec la Zambie, le 24 du même mois (21h00 GMT+1).

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page