Sport

Aliou Cissé: «Le tirage au sort de la CAN 2024 sera difficile »

Par LeSiteinfo avec MAP

L’entraîneur de l’équipe nationale du Sénégal de football, Aliou Cissé, a dit, vendredi, s’attendre à un tirage au sort difficile pour la prochaine phase de poules de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévue en Côte d’Ivoire (13 janvier- 11 février 2024).

Le tirage au sort prévu jeudi prochain « ne sera pas facile au regard des 24 équipes qualifiées. Lorsque vous regardez l’évolution du football africain, il n’y a plus de petite équipe. Nous respectons tout le monde et nous savons que sortir d’une poule n’est pas évident. Notre ambition, c’est d’y arriver », a souligné le sélectionneur sénégalais lors de la conférence de presse qu’il animait à Dakar, en perspective du match amical international devant opposer le Sénégal au Cameroun, le 16 octobre prochain à Lens en France.

« Nous sommes tous sous pression, pour le tirage, mais nous aurons un grand d’Afrique. C’est clair. Depuis 2017, nous savons que la CAN ne sera pas facile et les matchs seront difficiles », a expliqué le technicien sénégalais. Le Sénégal en est à sa « cinquième ou sixième CAN et a le vécu et l’expérience nécessaires. Nous allons à cette compétition en étant le tenant du titre. Et nous sommes prêts à conserver notre titre », a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs dit être satisfait de son effectif actuel, raison pour laquelle il n’envisage pas de révolution à quatre mois de la prochaine CAN.

« Les jeunes arrivent petit à petit avec l’expérience et le vécu. À quatre mois de la CAN, nous ne pouvons pas faire de révolution. Les jeunes sont en train de pousser, il faut leur laisser de la place et les intégrer progressivement », a-t-il souligné.

« Les joueurs qui sont là, nous en sommes satisfaits. Il faut juste faire attention à ne pas reproduire le syndrome de 2002-2004 où, juste après la finale perdue de la CAN, l’effectif a été changé à 80 % », a noté le technicien sénégalais, précisant que depuis 2017, la stabilité de l’équipe résulte de » cette faculté à garder un groupe qui travaille dans la continuité ».

« De 2017 à aujourd’hui, quatre ou cinq joueurs sont là. Ils sont la base, la colonne vertébrale et les cadres de l’équipe du Sénégal », précise-t-il.

D’autres joueurs sont venus s’ajouter à cette base. C’est notre façon de travailler, et c’est cela qui nous fait gagner. Nous sommes satisfaits de cela », a-t-il indiqué.

A rappeler que le Sénégal a remporté son premier titre continental en février 2022, lors de la CAN tenue au Cameroun.

Voici, par ailleurs, les chapeaux pour le tirage au sort qui aura lieu le 12 octobre à Abidjan:

Le Sénégal est dans le chapeau 1, avec la Côte d’Ivoire, le Maroc, la Tunisie, l’Algérie et l’Égypte.

Chapeau 2 : Nigeria, Mali, Ghana, Cameroun, Burkina Faso, Cameroun, Afrique du Sud.

Chapeau 3 : RD Congo, Cap-Vert, Guinée, Zambie, Guinée équatoriale, Mauritanie.

Chapeau 4 : Guinée-Bissau, Angola, Tanzanie, Namibie, Mozambique, Gambie.

S.L

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page