Maroc
A la Une

Affaire Momo Bousfiha: nouvelle décision de la justice  

La Cour d’appel de Casablanca a reporté le procès de l’animateur Mohamed Bousfiha, plus connu sous le nom de Momo. Cette décision a été prise à cause de la grève observée ce mercredi par les fonctionnaires du ministère de la Justice.

L’animateur de Hit Radio a été condamné à quatre mois de prison ferme. Les deux autres accusés ont écopé de trois et cinq mois de prison ferme.

Momo est accusé d’avoir participé à un délit fictif et à la diffusion intentionnelle de fausses informations.

Les autorités avaient ouvert une enquête, sous la supervision du parquet compétent, suite à la diffusion d’un extrait de l’émission «Momo Morning Show». Un auditeur aurait été victime d’un vol à l’arraché de son smartphone pendant qu’il discutait en direct avec le célèbre animateur. Après le présumé crime, Momo a décidé de lui offrir un nouveau téléphone.

«La police judiciaire de Casablanca a ouvert une enquête afin d’identifier les individus ayant contribué à la fabrication d’un crime fictif, à la diffusion de fausses informations qui portent atteinte au sentiment de sécurité des citoyens vis des systèmes informatiques et à l’outrage à une institution organisée», précise la DGSN dans un communiqué.

L’enquête a révélé qu’il s’agit d’un crime fictif. L’individu qui a contacté la station radio a usurpé une fausse identité et n’a pas contacté les services de la police après le présumé vol, contrairement à ce qu’il a déclaré auparavant. Il aurait commis cet acte criminel pour des gains personnels et pour augmenter l’audience de la station, précise la DGSN.

H.M.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page