Maroc
A la Une

Viandes rouges : les prix ne fléchissent pas

Les prix des viandes s’affichent toujours en hausse dans la plupart des villes du Royaume comme effet de la sécheresse et du cout élevé du fourrage.

Les professionnels du secteur indiquent de leur coté que les prix des viandes rouges n’ont connu aucune hausse depuis le mois de Ramadan avec des prix qui sont restés stables, notamment entre 100 et 120 DH/Kg pour la viande ovine et atteignant 90DH/Kg pour la viande bovine.

Dans le même contexte, la parlementaire Nadia Tohamy, membre de l’équipe Progrès et Socialisme à la Chambre des Représentants, avait évoqué la hausse constante des prix de la viande rouge immédiatement après la fin du mois de Ramadan, et ce dans le cadre d’une question écrite adressée à le Ministre de l’Agriculture, du Développement Rural, de la Pêche, des Eaux et Forêts.

Le parlementaire avait indiqué que les prix de la viande rouge continuent d’augmenter sur le marché marocain, dans un contexte marqué par la prise par le gouvernement de mesures visant à faciliter les importations pour faire face aux répercussions de la baisse de l’offre locale résultant de la sécheresse, ainsi que de la pénurie persistante de têtes destinées à l’abattage dans les abattoirs urbains et ruraux.

Comme elle a indiqué qu’il était peu probable que ces prix puissent faire l’objet d’une baisse significative dans la période à venir, particulièrement en ce qui concerne la viande ovine, comme conséquence de la préparation des éleveurs à l’Aïd al-Adha, et ce malgré l’octroi de subventions pour les importations en provenance de l’État.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page