Maroc

Noureddine Mediane se retire du groupe parlementaire de l’Istiqlal

Noureddine Mediane, chef du groupe parlementaire de l’Istiqlal à la Chambre des représentants, a décidé de suspendre son adhésion à la tête du groupe, suite à la plainte déposée contre lui par sa collègue Rafia El Mansouri. Cette annonce a été faite dans une notification signée par le secrétaire général du Parti de l’Indépendance, Nizar Baraka.

Le communiqué a révélé que « le secrétaire général du parti a reçu une lettre de Noureddine Mediane, membre du comité exécutif du parti, l’informant de sa décision de suspendre ses fonctions en tant que président du groupe indépendant de l’unité et de l’équité à la Chambre des représentants, par respect pour la justice et dans le désir de rassembler le parti ».

Il convient de noter que le président du groupe indépendant pour l’unité et l’équité à la Chambre des représentants avait nié les accusations portées contre lui par sa collègue, Rafia El Mansouri. Le groupe indépendant à la Chambre de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima avait précédemment annoncé la suspension de l’adhésion de Noureddine Mediane au groupe jusqu’à la décision finale dans son dossier devant la justice, concernant son différend avec sa collègue du même groupe, Rafia El Mansouri.

Le groupe indépendant de la région de Tanger a demandé dans une lettre adressée au secrétaire général du parti, Nizar Baraka, de suspendre temporairement l’adhésion de Noureddine Mediane à toutes les structures du parti et de renvoyer son dossier au comité d’arbitrage et de discipline en attendant la décision du tribunal.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page