Maroc

Contrat programme 2023-2037 : ce que ça va changer pour la RAM

Le contrat-programme 2023-2037 entre le gouvernement et la Royal Air Maroc (RAM) permettra de connecter l’Aéroport Mohammed V à un nombre important de nouvelles destinations, a affirmé lundi à Rabat le ministre du Transport et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil.

Répondant à une question orale sur l’annulation des vols vers certains pays européens, présentée par le groupe du Rassemblement National des Indépendants à la Chambre des représentants, le ministre a indiqué que dans le cadre de ce contrat-programme, qui vise à porter la flotte de la compagnie nationale à 200 avions, les lignes annulées seront progressivement rétablies, précisant que 33 villes européennes sont actuellement reliées aux villes marocaines, alors qu’elles étaient au nombre de 43 avant la crise de covid-19.

Et d’ajouter que l’annulation par la RAM de liaisons aériennes vers plusieurs villes durant la crise covid-19 faisait suite à l’adaptation de son offre commerciale pendant cette crise sanitaire planétaire qui a eu de graves répercussions sur le secteur du transport aérien au niveau mondial.

À cet égard, le ministre a affirmé qu’à l’instar de toutes les destinations touristiques, l’accord de ciel ouvert avec l’Union européenne permet de relier les villes marocaines aux villes européennes par des lignes directes.

Le contrat-programme permettra à la RAM de se hisser au rang des grandes compagnies aériennes à l’échelle mondiale et régionale en augmentant sa flotte de 50 appareils actuellement à 200 appareils en 2037.

De même, il a pour objectif de transformer le hub de Casablanca en hub majeur et le plus important du continent africain.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page