Maroc
A la Une

Hausse des prix des carburants : un professionnel s’exprime

Le président de la Fédération des propriétaires, commerçants et gérants des stations-service du Maroc, a assuré que lesdits propriétaires n’ont absolument rien à voir, de près ou de loin, avec les prix du gasoil et de l’essence super.

Jamal Zrikem a aussi affirmé que ces derniers sont les plus affectés par ces augmentations, sachant que les frais inhérents aux carburants sont de plus en plus élevés, sans changement notable sur leur modeste marge bénéficiaire et ce, que les prix baissent ou augmentent.

Et de souligner que la Fédération a adressé des correspondances, à maintes reprises, au Conseil de la concurrence, l’appelant à intervenir en mettant en œuvre ses prérogatives légales à ce sujet. De même que le retard pris dans l’adoption des textes, concernant le secteur des hydrocarbures, participe peu à l’anarchie ambiante que vit le secteur, a déploré Zrikem.

Celui-ci a aussi ajouté : « Nous nous sommes adressés au ministère de la Transition énergétique et du Développement durable et, lors de nos réunions, nous avons alerté sur le danger que cette situation cause et sur ses effets négatifs sur le secteur des hydrocarbures. Mais la ministre a ignoré nos correspondances et a ‘enterré’ la commission mixte qui œuvrait à la préparation de ces textes »?


Jamal Zrikem a également appelé Leila Benali à prendre une initiative dans ce sens et d’organiser une réunion « responsable », à laquelle participeront tous les intervenants qui vendent et distribuent les carburants, afin d’étudier les dysfonctionnements que connaît le secteur. En sus de l’adoption des textes, à travers un dialogue constructif et responsable avec tous les intervenants, a-t-il souhaité.

Larbi Alaoui

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page