Maroc

L’humoriste Abdelfattah Jawadi sous les verrous

L’humoriste marocain, Abdelfattah Jawadi, a été incarcéré dans l’après-midi du mercredi 26 juillet, après avoir été entendu par le procureur du Roi près le Tribunal de première instance de Ain Sebaâ, à Casablanca.

Cela fait suite aux nombreuses plaintes déposées à son encontre par certains des interprètes de la sitcom ramadanesque, intitulée « Trrikt l’qanab ». Ces acteurs et actrices ont apporté de lourdes accusations contre Abdelfattah Jawadi, de « fraude, escroquerie, diffamation, abus de confiance, insultes et menaces ».

Et selon le correspondant de Le Site info, qui était présent au Tribunal, l’humoriste a été transféré à la prison locale Oukacha, de Casablanca, juste après l’ordonnance de son incarcération.

De son côté, l’actrice Aziza Mouradi a l’intention de poursuivre en justice le responsable du casting de la sitcom « Trrikt l’qanab », Hamza Moustaghfir, l’accusant de faux témoignage, a souligné notre correspondant. Et ce, selon elle, car Moustaghfir, lors de l’audience, a retourné sa veste en changeant sa première version et en témoignant en faveur de Abdelfattah Jawadi. Mouradi accuse Moustaghfir d’avoir reçu de l’argent de l’humoriste, en contrepartie de son soudain revirement.


Larbi Alaoui

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page