Maroc

Les confessions de Rachid El Ouali à l’occasion de Ramadan (VIDEO)

Pendant le mois sacré de Ramadan, la table du « ftour » des familles marocaines se présente selon différents aspects et goûts, entre sucré et salé, comme personne ne l’ignore point.

Et à propos des goûts et couleurs du repas de la rupture du jeûne, notre magazine digital « Ralia » a recueilli l’avis du célèbre comédien et metteur en scène que l’on ne présente plus au public du cru, Rachid El Ouali, concernant le plat dont il ne peut se passer pendant le mois de jeûne. « J’avais autrefois une préférence pour le poisson et les « churros » à la tangéroise. Mais depuis que je suis devenu diabétique, je ne suis plus exigeant et je me contente de ce qu’il y a à table (li jab Allah) », nous a déclaré Rachid El Ouali.

L’artiste marocain a ajouté: « Une datte, une soupe ou quelque chose d’autre! Quand on a dépassé l’âge de 50 ans, l’on n’a plus la même vitalité. Ce qui est essentiel pour moi maintenant, c’est la réunion familiale à table. Je mange une seule fois dans la journée et je grignote quelque chose pendant le « shour », juste pour prendre mes médicaments ».

Par ailleurs, les interprètes du feuilleton ramadanesque qui fait un tabac sur la chaîne MBC5, intitulé « Mal denia », ont pris un « ftour » collectif, à l’occasion de la diffusion de cette œuvre télévisée. A propos du dit feuilleton, Rachid El Ouali a déclaré à « Ralia » que cette œuvre, qui a suivi le grand succès qu’a remporté le feuilleton « Jourouh », escompte continuer sur la même voie.

Et de poursuivre que de nombreuses œuvres télévisées sont produites, mais pas de la qualité de « Mal denia », réunissant spectacle, harmonie et similitude avec des œuvres internationales et qu’il est heureux d’y avoir participé dans le rôle d’un vil personnage exploitant les jeunes.

De son côté, le célèbre rappeur Don Bigg, de son vrai nom Taoufik Hazeb, dont c’est la première expérience d’acteur dans « Mal Denia » s’est dit content du rôle qui lui a été attribué. « J’ai voulu ajouter quelques retouches à mon personnage afin que le téléspetateur le déteste avant et finit par lui exprimer son soutien, après. Je suis également heureux de la prestation de mes partenaires dans le feuilleton », a précisé Don Bigg.

Larbi Alaoui



La CNSS lance une nouvelle plateforme








Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page