Maroc

Ramadan: le marché national sera suffisamment approvisionné

Par LeSiteinfo avec MAP

Toutes les mesures nécessaires ont été prises pour renforcer l’offre et les stocks de produits de base et sécuriser l’approvisionnement des marchés durant le mois de Ramadan prochain, ont souligné mardi les représentants des différents départements et établissements concernés lors d’une réunion tenue au ministère de l’Intérieur.

Des efforts ont été également engagés, en coordination avec les opérateurs des secteurs concernés, en vue de maintenir la veille et le suivi pour prévenir et remédier à toute insuffisance d’approvisionnement pouvant être relevée au niveau national ou territorial, ont affirmé ces responsables au cours de cette réunion consacrée à l’examen de la situation d’approvisionnement des marchés et des prix des produits de large consommation à l’approche du mois sacré de Ramadan.

Cette réunion a été l’occasion de faire le point sur la situation d’approvisionnement des marchés, l’évolution des prix des produits de large consommation et sur les mesures engagées et à prendre pour assurer un approvisionnement suffisant et fluide en produits de base au niveau des différentes préfectures et provinces et pour renforcer les actions de veille, de contrôle et de régulation des marchés à l’approche de ce mois sacré.

Selon les informations fournies par les responsables des départements et établissements ayant participé à cette réunion (Agriculture, Pêche maritime, Industrie et Commerce, Transition Energétique, ONICL, ONP ), le marché national devrait être approvisionné de manière suffisante et normale à l’approche et durant le mois de Ramadan prochain en différents produits de consommation, en particulier ceux qui connaissent une forte demande à l’approche et durant ce mois sacré, notamment les fruits et légumes, les viandes rouges et blanches, les poissons, les produits laitiers, les farines et produits à base de céréales et les légumineuses, les œufs, les dattes, les huiles et matières grasses, le sucre, thé et café, le concentré de tomates et autres produits agricoles transformés, ainsi que le gaz butane.

Concernant les prix des produits de large consommation qui font l’objet d’un suivi vigilant, différentes mesures ont été prises par les pouvoirs publics dans le but de préserver le pouvoir d’achat des citoyens et de limiter les augmentations des prix de certains produits ayant connu des hausses relativement importantes au cours des derniers mois, liées principalement à l’évolution des prix des matières premières et intrants et produits importés et aux effets de la sécheresse ayant impacté plusieurs filières de production, a-t-on expliqué lors de cette réunion. En parallèle aux mesures visant à renforcer l’offre en produits de base et à sécuriser l’approvisionnement des marchés, les mesures de coordination et de contrôle et de régulation des marchés déjà engagées, seront renforcées durant les prochains jours et semaines, en associant les différents corps et organismes de contrôle concernés, pour veiller au bon fonctionnement des marchés, à la fluidité des circuits de distribution et sur la transparence et régularité des pratiques commerciales et lutter activement contre toutes les manœuvres spéculatives et autres pratiques prohibées ou frauduleuses, de nature à augmenter les prix de manière injustifiée et à porter atteinte au pouvoir d’achat et aux droits des consommateurs ou à la santé et salubrité publiques, a-t-on souligné.

Dans ce sens, les instructions ont été données par le ministre de l’Intérieur aux Walis et gouverneurs pour mobiliser l’ensemble des acteurs et opérateurs concernés et des différents services déconcentrés et services de contrôle compétents en vue d’intensifier et de renforcer les activités de veille et de contrôle au niveau des marchés de gros et de détail et d’appliquer rigoureusement les mesures réglementaires à l’encontre des responsables des infractions ou pratiques illicites relevées par les commissions et services de contrôle.

Cette réunion de coordination sera suivie par d’autres réunions régulières et rapprochées, au cours des prochaines semaines, au niveau national et territorial pour assurer le suivi de la situation et veiller au maintien de l’approvisionnement normal des marchés et prévenir toute insuffisance en produits de base et pour s’assurer de l’efficacité des actions de contrôle et de régulation des marchés entreprises par les pouvoirs publics et prendre toutes les mesures complémentaires nécessaires afin de réunir les conditions requises pour le bon déroulement du mois sacré de Ramadan.

S.L

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page