Maroc

Du nouveau dans l’affaire du Marocain décédé en Bulgarie

Les membres d’une famille, originaire de la collectivité territoriale de Ratb, province d’Errachidia, avaient lancé un appel au ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des MRE, sollicitant son intervention  auprès des autorités bulgares. Et ce, afin de retrouver la trace de l’un des leurs qui n’a plus donné signe de vie pendant une quinzaine de jours.

Houssine, le frère du disparu, avait assuré avoir appris, il y a quelques jours, que ce dernier aurait trouvé la mort à la frontière serbo-bulgare, mais que la famille n’est pas encore sûre et certaine de la véracité de cette triste nouvelle.

Suite à ce SOS, l’ambassade du Maroc en Bulgarie est entrée en jeu. Houssine a confié à Le Site info que l’ambassade l’a contacté et l’a informé du lieu où se trouve la dépouille de son frère. «Après plusieurs recherches, l’ambassade a réussi à localiser le corps de mon frère en se basant sur les photos et les informations qu’elle a reçues», explique notre source.

«On nous a également indiqué que l’opération de rapatriement au Maroc ne peut être effectuée, pour l’instant, à cause de certaines démarches administratives qui doivent être réglées», a-t-il ajouté, appelant les autorités marocaines à intervenir en urgence afin de rapatrier le corps de son frère.

Rappelons que Houssine avait déclaré à Le Site info que son frère, en compagnie de plusieurs autres personnes, avait l’intention de se rendre en Italie, via les Balkans, mais qu’il a succombé dans une forêt en Bulgarie car il était très malade et n’avait plus les forces nécessaires de poursuivre le voyage.

Concernant le décès de son frère, notre interlocuteur nous a également assuré que l’un des compagnons de voyage du disparu a envoyé une photo de celui-ci à la famille qui le montre allongé par terre, en soulignant que son décès est survenu dans des circonstances « énigmatiques ».

Houssine a aussi expliqué que son frère comptait se rendre en Italie et s’y installer dans l’espoir d’améliorer ses conditions pécuniaires, mais que le destin en a décidé autrement.

S.L.

 

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page