Maroc

Vol de la toile du peintre italien Il Gurecino: les derniers éléments de l’enquête

Le parquet de Casablanca a mis en examen et écroué quatre personnes soupçonnées d’avoir été mêlés à l’affaire du vol du tableau historique d’une église en Italie. Il s’est avéré qu’ils ont été les complices d’un immigré marocain résident en Italie, qui a réussi à introduire ce tableau d’une valeur inestimable, en vue de le vendre à des riches acquéreurs d’œuvres d’art.

Dès l’annonce de la découverte de ce tableau peint au 17ème siècle par Giovanni Francesco Barbieri, dit Il Guercino, toutes les autorités de la ville se sont mobilisées pour élucider l’affaire. Aux dernières nouvelles, des experts et des responsables sécuritaires italiens ont débarqué à Casablanca pour s’enquérir de la situation et contribuer à l’authentification de cette œuvre.

Parallèlement, les services de l’ambassade italienne à Rabat, ont entamé les procédures administratives en vue de rapatrier la toile en Italie. Selon nos sources, la toile ne serait pas dans un très bon état.

Rappelons que la police judiciaire de Hay Hassani a réussi à arrêter les individus suspectés d’avoir voulu vendre cette toile pour la somme de 10 millions de dirhams à un amateur d’art. C’est ce potentiel acheteur qui les a probablement dénoncés.

La toile est actuellement gardée dans un lieu tenu secret, où elle est conservée selon des normes d’humidité et de luminosité appropriées.

A noter que les grands journaux italiens se sont fait l’écho de cette découverte surprenante.

T.J.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Pluies intenses et coups de tonnerre à Marrakech (Vidéo)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page