Maroc

L’affaire des filles belges en shorts fait le tour de la presse étrangère

Par Larbi Alaoui

Eh bien, c’est du propre! Par la faute d’un islamiste coincé, obscurantiste et moyenâgeux, ainsi que par celle d’autres illuminés, la presse belge déconseille aux femmes du plat pays de Jacques Brel de venir au Maroc.
C’est la honte, l’opprobe que nous causent, à l’international, ces gardiens du temple qui, atteints de cécité obscurantiste, voient le mal partout et crient au loup en ignorant que le mal est en eux, dans leurs cœurs malades et dans leurs frustrations latentes.
« Notre scandale est devenu international », écrivent nos confrères du site aloual.com, en faisant état de cet avertissement des médias de Belgique.Et quel scandale! Notre pays avait-il besoin de telles ignominies, en sus de tous les maux qui le rongent? Tout cela parce que des personnes insensées et, à leur sale tête, le député PJDiste, Ali El Asri, ont osé s’attaquer à de jeunes bénévoles belges. Celles-ci, pour rappel, sont venues au Maroc pour participer à la réfection d’une route, aux environs de Taroudant dont le climat est loin d’être sibérien.

Le « gauche » député islamiste trouve à redire sur « la tenue légère » des jeunes femmes. « Depuis quand les Européens participent-ils à des travaux en maillots de bain », s’est-il interrogé d’une manière aussi subliminale qu’idiote. Quant à un enseignant (un enseignant???), il n’a rien trouvé de « mieux » que de promettre la décapitation des jeunes touristes belges. La même horreur inqualifiable dont deux touristes scandinaves ont été victimes au mont « Chamharouch » de triste mémoire, dans la région d’Imlil!

L’agence belge RTL, ajoute la même source, affirme que « le Maroc constitue un danger pour les touristes étrangères qui s’y rendent seules », en évoquant justement le drame d’Imlil. De même qu’elle RTL a révélé que l’instituteur de Kasr El Kébir, ce triste sire qui voulait que les jeunes bénévoles soient purement et simplement décapitées, sans autre forme de procès pour « leur tenue légère », a été interpellé par les autorités marocaines.
Il est passible de lourdes peines pour apologie du terrorisme et toute lourde condamnation ne sera que justice. Quant au député islamiste, il devrait aussi ne plus avoir le déshonneur de siéger sous l’Hémicycle et son parti, celui du chef de gouvernement et secrétaire général du PJD, Saâeddine El Othmani, devrait sévir contre cette brebis galeuse obscurantiste du parti de « la Lampe ».
Ces comportements indignes du député islamiste « gauche »(pour ne pas dire plus), El Asri, de cet instituteur et de leurs semblables desservent le Royaume, connu par son hospitalité légendaire et sa tolérance qui risque de devenir un vain mot. A la place, une image de pays rétrograde, intolérant, obscurantiste et inhospitalier deviendrait, à Dieu ne plaise, notre label national honteux.
« Le plus beau pays du monde », selon un ancien slogan pompeux, exagéré et un tantinet mensonger du ministère du tourisme est en train de se transformer, par un travail de sape d’énergumènes en mal de reconnaissance, en un sauvage Far-West sans foi, ni loi.
Vive le short, par ces temps caniculaires!Et que vivent les libertés individuelles!

L.A.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page