En ContinuPolitique

Benkirane a enfin réuni des membres du secrétariat général du PJD

C’est dans un climat très lourd que s’est tenue lundi soir, au siège central du PJD, la réunion du secrétariat général. L’occasion pour Benkirane de prononcer une brève allocution pour situer le débat, notamment pour éviter les polémiques et se concentrer uniquement sur le volet organisationnel et la situation interne du parti après les élections du 7 octobre, l’échec de la première tentative de former le gouvernement et la nomination du gouvernement El Othmani. Plusieurs sections régionales et locales vivent, en effet, des crises et des dissensions qui freinent leurs activités et réduisent leur rendement sur le terrain.

La réunion a vu l’absence de plusieurs ténors du parti, notamment des ministres qui ont été la cible d’attaques systématiques de la part de leur camarades. C’est le cas de Aziz Rabbah et de Abdelali Mohieddine qui ont débattu à couteaux tirés sur les réseaux sociaux.

Benkirane a donné, cependant, l’occasion aux détracteurs d’El Othmani de revendiquer la convocation d’urgence d’une séance du Conseil national du parti en vue de discuter de la question du retrait du gouvernement qui sera mise à l’ordre du jour.

D’ailleurs Amina Maâ El Ainine n’a pas attendu ce conseil pour jouer déjà le rôle d’opposante au gouvernement en interpellant mardi à la Chambre des représentants, le ministre de la justice sur de supposées tortures qu’auraient subies les détenus du Hirak d’Al Hoceima.

Pour sa part, Slimane El Amrani, le vice-secrétaire général dit espérer réunir tous les membres de l’instance afin d’essayer de dissiper les malentendus et de retrouver l’unité du parti.

T.J.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page