Economie

CDM-IFC : partenariat renforcé avec un financement de 100 millions de dollars

Afin de promouvoir la création d’emplois et la transition énergétique au Maroc, IFC et Crédit du Maroc renforcent leur partenariat grâce à un financement de 100 millions de dollars (soit un milliard de dirhams) en faveur de la banque marocaine pour faciliter le développement des petites et moyennes entreprises (PME), de l’entreprenariat féminin et des projets verts.

Cet accord est en phase avec la stratégie d’IFC au Maroc, qui vise à soutenir la croissance économique et la création d’emplois dans le Royaume en favorisant l’essor des PME, l’épine dorsale de l’économie du pays, et à développer des projets en mesure d’atténuer les effets du changement climatique.

« Ce partenariat entre Crédit du Maroc et IFC contribuera à accompagner le développement économique et social du Royaume en permettant aux PME et aux femmes entrepreneures d’accéder à davantage de financements pour développer leurs activités, tout en soutenant le Maroc dans son ambition de décarboner son économie d’ici 2050 », a indiqué Cheick-Oumar Sylla, directeur régional d’IFC pour l’Afrique du Nord et la Corne de l’Afrique.

Les PME représentent plus de 90% des entreprises et contribuent à plus de 20% du PIB du Maroc, selon les données de la Banque mondiale. Toutefois, elles peinent à accéder aux financements pour croître et créer de l’emploi. En effet, peu ont accès à un prêt bancaire ou à une ligne de crédit.

En outre, bien que des progrès significatifs aient été accomplis ces dernières années, le Maroc fait face à d’importants besoins de financement pour atteindre son objectif de porter la part des énergies renouvelables à 52% de son mix énergétique d’ici 2030, et pour poursuivre ses efforts dans les domaines de l’efficacité énergétique, des bâtiments écologiques et de l’agriculture climato-intelligente.

Par ailleurs, l’engagement de Crédit du Maroc au profit des PME, de l’entreprenariat féminin et de l’économie verte s’inscrit en droite ligne avec l’ambition du pôle financier du Groupe Holmarcom de piloter sa stratégie de croissance en tenant compte des enjeux de durabilité et d’inclusivité.

Le Groupe s’engage ainsi avec ses partenaires, notamment IFC, à travers différents projets et initiatives à même de contribuer au développement d’une finance inclusive ainsi qu’une économie responsable.

« Crédit du Maroc, désormais filiale du groupe marocain Holmarcom, est plus que jamais déterminée à jouer un rôle moteur dans la construction d’une économie inclusive et durable. Avec cette deuxième ligne de financement, notre partenariat stratégique avec IFC se renforce et nous permet d’adresser des sujets qui nous tiennent à cœur et qui cadrent avec nos ambitions stratégiques », a déclaré Ali Benkirane, Président du Directoire de Crédit du Maroc.

Cet accord est le deuxième partenariat entre Crédit du Maroc et IFC. En décembre 2022, les deux institutions avaient signé un accord pour la mise en place d’une ligne de financement de 50 millions de dollars afin de répondre à la demande croissante de financement du commerce dans le pays.

Sur les trois dernières années fiscales, IFC a investi et mobilisé 1.3 milliard de dollars, et a déjà engagé 470 millions de dollars pour l’année fiscale en cours afin de soutenir un développement économique durable au Maroc.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page