Economie

Investissements publicitaires: le bilan en 2022 (VIDEO)

TABLE RONDE / INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES. Le groupe Horizon Press a organisé, dans ses locaux, une nouvelle table ronde, consacrée aux investissements publicitaires de l’année 2022. 

Les invités pour ce débat: Ibtissam Bennani, DGA Massmedia, Nasma Rherras, General manager de WB media Maroc, Ilham Bensouda, DG-MIM et Aissam Fathya, DG Kenzmedia.

L’industrie de la publicité semble s’éloigner des années moroses de la Covid. Après une régression en 2020, les investissements publicitaires ont repris en 2021 et confirment leur tendance haussière en 2022. Bien entendu, il y a eu des hauts et des bas, selon les différents secteurs et types de supports. Globalement, la tendance économique est à la hausse en 2022 avec des investissements publicitaires qui s’élèvent à 7,202 MMDH, soit une augmentation de 1,2% par rapport à 2021, selon les statistiques révélés par Imperium lors de la Table ronde organisée par LesECO. Cependant, cette croissance est loin de la moyenne annuelle de +3% enregistrée entre 2012 et 2022.

Le marché n’a enregistré qu’une croissance de 32% en 10 ans et parmi les secteurs où les investissements ont été les plus importants figurent en tête les télécoms. Les opérateurs de ce secteur ont consacré un budget total de 1,281 MMDH à leurs investissements publicitaires. La majeure partie de ce montant a été investie dans l’affichage (soit 630 MDH).

Un budget qui a augmenté de près de 31 MDH depuis 2021 et 1 MMDH depuis 2002. C’est ce qui lui octroie le titre de plus grand investisseur publicitaire au cours de la majorité des deux dernières décennies. Maroc Telecom, Wana Corporate et Orange Maroc constituent, par ailleurs, le trio des plus grands annonceurs dans la TV et l’affichage, explique Imperium. Vient ensuite le secteur de l’administration qui occupait la première place des investisseurs publicitaires en 2020, grâce aux campagnes de sensibilisation et de mobilisation Covid et un montant investi de 1,581 MMDH cette année.

Ce budget publicitaire a donc été revu à la baisse en 2022, période post-crise, avec un total enregistré de 866 MDH, soit – 45%. Ce sont tout de même les administrations qui consacrent à ce jour le plus grand budget publicitaire à la télévision, avec 572 MDH investis dans ce média. Suit le secteur de l’alimentation, qui a investi, en 2022, 539 MDH dans la publicité. Un montant d’investissement global en progression, puisqu’il a augmenté de 13% depuis 2021, et de 42% par rapport à 2020. Son plus grand investissement publicitaire va à la télévision, avec un montant brut de 364 MDH.

C’est également ce secteur qui place, à cette date, le plus grand budget de publicité dans le cinéma, soit 8 MDH. Les banques, quant à elles, répartissent leur budget d’investissement publicitaire, qui s’élève à 458 MDH en 2022 (contre 430 MDH en 2021, soit +6,5%), de manière plus ou moins égale entre l’affichage (138 MDH), la radio (137 MDH) et la télévision (136 MDH). Elles représentent également le secteur qui investit le plus dans la presse écrite, avec un budget consacré de 46 MDH. Les assurances ont triplé, en 2022, leur budget publicitaire (+230%) par rapport à 2021, passant d’un montant de 115 à 380 MDH. Avec une part majoritaire consacrée à la télévision, soit 252 MDH, ce secteur se place au 5e rang des plus grands investisseurs en 2022.

Ramadan, le treizième mois de l’année 

Ramadan est toujours accompagné d’un changement notoire de la consommation des biens et services et ce n’est pas près de changer, semble-t-il. Engendrant une forte augmentation des audiences dans l’ensemble des supports médiatiques, le mois sacré devrait connaître un pic d’investissements. Et ce, au profit des annonceurs qui consacrent de plus grands budgets à la publicité. En 2021, le montant d’investissements publicitaires s’élevait à 768 MDH, pendant Ramadan. Une année plus tard, ce sont près de 970 MDH qui sont investis dans la publicité, tous médias confondus, soit une augmentation de +26% par rapport au mois sacré de l’année précédente.

K.M.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page