Culture
A la Une

Plus de 50.000 visiteurs au 4e Salon maghrébin du livre d’Oujda

La 4ème édition du Salon maghrébin du livre « Lettres du Maghreb » a attiré plus de 50.000 visiteurs, dont 6.000 enfants, a annoncé, dimanche à Oujda, le directeur du pôle de développement de l’Agence de développement de la région de l’Oriental, El Kébir Hannou.

Lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan de cette 4ème édition du Salon maghrébin du livre (17-21 avril), M. Hannou a indiqué que l’édition de cette année a drainé un nombre record de visiteurs par rapport à l’édition précédente de 2019 (environ 40.000).

En outre, il a relevé la participation de plus de 71 intellectuels marocains et étrangers à 19 tables rondes, 51 exposants, dont 31 éditeurs officiels de Casablanca, Rabat, Marrakech, Fès et Tanger, ainsi que 20 institutions publiques éditrices de publications et rapports officiels.

S’agissant des activités “Hors les murs”, il a précisé qu’elles comprenaient trois ateliers à l’Université Mohammed I avec la participation de 4 experts, 3 réunions au lycée Omar Ben Abdel Aziz et 3 conférences à la prison locale d’Oujda au profit des détenus.

Organisé sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, cet événement culturel a été marqué par la tenue de 10 ateliers en faveur des jeunes et 3 pour les enfants dans les domaines de la photographie, de la bande dessinée et des arts plastiques, ainsi que 2 soirées poétiques et une exposition d’arts plastiques, a-t-il ajouté.

Concernant les dédicaces, le représentant de l’Agence de développement de la région de l’Oriental (organisatrice du Salon) a indiqué que plus de 20 dédicaces ont eu lieu dans l’espace du café littéraire par des écrivains et poètes des villes d’Oujda, Nador, Fès et Casablanca, notant que trois personnalités ont été honorées à l’occasion de cette manifestation culturelle.

Lors de la conférence de presse, qui a vu la participation du président du Salon maghrébin du livre, le directeur de l’Agence de développement de l’Orient, Mohamed Mbarki, le président de l’Université Mohamed I, Yassine Zaghloul, et les directeurs du Salon, Jalal Hakmaoui et Jalil Bennani, ont souligné que cette manifestation culturelle a atteint ses objectifs scientifiques et publics grâce à sa programmation générale qui a adopté les standards internationaux, notant que ce succès se traduit par la grande affluence du public au Salon, la qualité du débat et la forte participation à ses rencontres et tables rondes.

Placée sous le thème « L’écriture et le temps », cet événement se propose de renforcer le rayonnement culturel de la ville de Oujda et de la région de l’Oriental. Il se distingue par la participation d’écrivains, de chercheurs, de romanciers, de philosophes et de poètes de pays africains, arabes et européens, permettant à 31 maisons d’éditions marocaines et étrangères de présenter leurs nouvelles publications.

Organisée par l’Agence de développement de l’Oriental, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, la Wilaya de la Région de l’Oriental, le Conseil Régional, la Commune d’Oujda, l’Université Mohammed I, l’Académie régionale de l’éducation et de la formation, et la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire, cette manifestation culturelle se veut un rendez-vous incontournable pour le dialogue des cultures et des civilisations, où la créativité marocaine rencontre le commun universel pour un avenir où la paix prévaut.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page