Maroc

Un avocat de Zefzafi lance une bombe à propos de la vidéo polémique

C’est une véritable bombe que vient de lancer un des avocats de Zefzafi, Me Ishaq Charia, à propos de la vidéo polémique montrant l’icône du hirak du Rif quasiment nu.

« Zefzafi m’a révélé que la vidéo a été filmée au moment où il se trouvait dans les locaux de la BNPJ et sous l’influence de la drogue », affirme l’avocat à Le Siteinfo.

« Tous les détenus des manifestations du Rif ont été filmés de la même manière », précise Ishaq Charia, joint par téléphone.

Toujours selon lui, « la responsabilité, dans cette affaire, incombe au chef  de la BNPJ et au procureur du Roi. Ainsi, ceux qui enquêtent sur la diffusion de cette vidéo y sont impliqués », a-t-il commenté.

Et de conclure: « Je vais recourir à la justice internationale, car la justice marocaine a perdu sa crédibilité ».

Pour rappel, la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) avait affirmé que « la vidéo n’a pas été enregistrée à Oukacha ». De son côté, le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca avait ordonné l’ouverture d’une enquête pour élucider les circonstances de l’enregistrement de cette vidéo.

« Immédiatement après avoir pris connaissance ce lundi de la vidéo, le parquet général a ordonné l’ouverture d’une enquête minutieuse pour élucider les circonstances de l’enregistrement de cette vidéo et la finalité de sa publication, afin de prendre les mesures légales nécessaires à la lumière des résultats de l’enquête », pouvait-on lire dans un communiqué relayé par la MAP.

Mohamed Assaouar (avec H.A.)

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page