Maroc
A la Une

Bac 2024 au Maroc: démarrage des épreuves sous haute surveillance

Les centres d’examen ont ouvert leurs portes ce lundi matin une heure avant le début des épreuves du baccalauréat. Selon une source de Le Site info, les centres d’examen ont été soumis cette année à des procédures strictes, soulignant que les responsables tenaient à contrôler les étudiants dès leur arrivée aux établissements scolaires.

Pour rappel, plus de 493.000 candidats passeront l’examen national du Baccalauréat au titre de l’actuelle année scolaire, avait indiqué, à la Chambre des représentants, le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa.

Les candidats scolarisés sont au nombre de 373.087 dont 87% sont dans le secteur public et 54% sont des filles, a indiqué le ministre qui répondait à des questions orales, ajoutant que ces candidats sont répartis entre les branches scientifiques et techniques à hauteur de 73% et les branches littéraires à hauteur de 26%, tandis que 55% d’entre eux sont inscrits dans les filières internationales.

Pour la réussite de cette échéance, Benmoussa a indiqué que son département a mobilisé les différents acteurs et pris toutes les mesures organisationnelles et logistiques pour que cet examen se déroule dans les meilleures conditions, en mettant à disposition 1.833 centres d’examen avec un total de plus de 28.000 salles d’examen au niveau de toutes les académies, et en mobilisant 40.000 correcteurs.

Par ailleurs, 765 sujets ont été préparés pour les deux sessions du Baccalauréat, dont 330 sujets adaptés aux candidats en situation de handicap, en plus de la publication d’un arrêté ministériel relatif au cahier des procédures de l’organisation des épreuves du baccalauréat.

Benmoussa a souligné que son département a continué à adopter le numérique pour la production et la gestion des certificats de baccalauréat et des relevés de notes, en inscrivant le numéro de la carte d’identité nationale électronique du candidat sur l’attestation de baccalauréat, en renforçant la sécurité des épreuves écrites par l’adoption de codes secrets électroniques et en simplifiant et numérisant la livraison des sujets d’examen du baccalauréat aux Académies régionales de l’éducation et de la formation.

H.M.

 

 

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page